Formule si souvent galvaudée dans le cinéma français des 30 dernières années (n'est pas Sautet qui veut!), le film choral trouve une belle incarnation dans ce film jouissivement décalé de (et avec) Michel Blan...

Formule si souvent galvaudée dans le cinéma français des 30 dernières années (n'est pas Sautet qui veut!), le film choral trouve une belle incarnation dans ce film jouissivement décalé de (et avec) Michel Blanc. L'ex-membre de la troupe du Splendid, déjà réalisateur de réussites comme Marche à l'ombre et Grosse fatigue, nous propulse avec une verve communicative vers la station balnéaire du Touquet, où il fait se croiser quelques personnages bien croqués. Elizabeth et Bertrand (Charlotte Rampling et Jacques Dutronc) voient leur couple s'étioler. Loin de leur confort bourgeois, Véronique (Karin Viard) s'enfonce dans la dèche tandis que Lulu (Carole Bouquet) est harcelée par Jean-Pierre (Michel Blanc), son mari jaloux. S'ajoutent d'autres êtres plus ou moins mal dans leur peau, pour un ballet adapté d'un roman anglais de Joseph Connolly. Le trait est forcé tout en restant subtil et la caricature révèle l'humanité. Drôle et touchant.