DOCUMENTAIRE DE KATJA DUREGGER
...

DOCUMENTAIRE DE KATJA DUREGGER 8 "Il n'est pas nécessaire d'être psychopathe ou pervers narcissique pour être chef d'entreprise. Mais ça aide." Tel pourrait être le résumé grossier de ce documentaire richement argumenté qui tente de comprendre la nature et les effets d'un système hiérarchique vertical, au sommet duquel trône le cadre dirigeant en petit prince de Machiavel. Partant d'études montrant que les cadres dirigeants seraient plus sujets que la moyenne au narcissisme, au machiavélisme et à la psychopathie -regroupés sous le terme de "triade noire"-, l'enquête de Katja Duregger scrute la psychologie d'un système qui repose trop souvent sur la négation de l'humain. Des psychologues économiques ou d'entreprise, un sociologue, des coaches, des formateurs, des conseillers de fonds d'investissement et Paul Bulcke, PDG de Nestlé, composent un éventail de spécialistes suffisamment large pour échapper aux soupçons de partialité. Le documentaire ne cible pas uniquement les CEO, PDG et autres grands capitaines d'industries. C'est l'armada des cadres dirigeants, des organigrammes managériaux kafkaïens et des tâches aliénantes qui est questionné, alors que l'on pointe leurs effets dévastateurs sur les travailleurs: plans sociaux, licenciements secs, harcèlements, burn out... Plus que le diagnostic psychiatrique d'un type d'homme, c'est celui de tout le système de l'entreprise qui est réalisé en profondeur. "Ces individus ne sont que les symptômes d'un système, alors ils feront toujours la même chose, quels qu'ils soient", pointe Paul Verhaeghe, psychologue clinicien à l'Université de Gand. À la sortie, l'impression qui se dégage est que tous les coachings, les incentives, les tentatives d'apporter le bonheur, le plaisir, l'harmonie dans le travail vont au pire se désintégrer ou au mieux passer pour de la poudre aux yeux (ou de la vaseline) tant que ne sera pas remis en cause, en profondeur (jeté à bas?), un modèle d'entreprise qui, depuis plus de 600 ans, pousse au crime son système managérial vertical, autoritaire et égotique. N.B.