Sur une jolie plage de sable clair doré par le soleil grec, une embarcation remplie de migrants accoste au milieu des touristes médusés. La saisissante véracité de cette scène inaugurale ne déserte à aucun moment ce récit choral qui, suivant les trajets d'une douzaine de protagonistes entre Grèce, Allemagne et France, réfugiés, exilés, personnel encadrant, volontaires généreux, journalistes, autorités ou opportunistes de tous poils, prend à bras-le-corps les composantes d'une tragédie qui devrait faire rougir l'Europe entière. Dominik Moll ( Harry, un ami qui vous veut du bien) va puiser dans la complexité sombre, triviale, souvent surréaliste mais bien réelle de chaque situation pour en rendre, en plusieurs langues, toute la véracité. En résulte une fresque humaniste, alternant la pédagogie, l'information, le romanesque et des éléments de fable morale mais pas moralisatrice. Le sensationnalisme, qui arrive par effraction, ne le fait jamais longtemps, afin de laisser entrer la lumière sur la détresse encore vive plutôt que le doute ou le ressentiment. Le réalisateur, bien aidé par Sylvie Testud, Diamand Abou Abboud Juliane Köhler et Maxim Khalil, esquisse ainsi des portraits fragiles, touchants, de femmes, d'hommes et des structures rigides qui les encadrent, tour à tour miroirs et modèles pour une humanité en quête de rédemption.

Série créée par Dominik Moll, Edward Berger, Nele Mueller-Stöfen et Marianne Wendt. Avec Sylvie Testud, Diamand Abou Abboud.

7