Dans un univers indéfini, Mia intègre une équipe de restauratrices de monuments célestes. Dans leur vaisseau-poisson, elles sillonnent l'espace et, au gré des missions, se posent sur ces étranges constructions flottantes pour les remettre en état. Le boulot dure généralement quelques semai...

Dans un univers indéfini, Mia intègre une équipe de restauratrices de monuments célestes. Dans leur vaisseau-poisson, elles sillonnent l'espace et, au gré des missions, se posent sur ces étranges constructions flottantes pour les remettre en état. Le boulot dure généralement quelques semaines. Les filles s'envolent vers d'autres chantiers lorsque la rénovation est terminée. À bord, sous la direction d'Alma, l'ambiance est bonne. Mia, d'abord discrète, se fait accepter rapidement par les trois autres membres de l'équipe, Char, Eliot et Juliette. Ce ne fut pas toujours le cas: cinq ans plutôt, il lui a fallu jouer des coudes pour prendre sa place dans le prestigieux pensionnat où ses mères l'avaient inscrite. Ce fut encore plus compliqué quand elle tomba amoureuse de Grace. Après Spinning, Tillie Walden creuse la veine des histoires d'amour adolescentes. Malheureusement, ce qui faisait le sel de son premier récit, en l'occurrence la découverte de son homosexualité et surtout la confrontation avec les "straights" de son âge, est totalement absent ici puisque les hommes y sont aussi totalement inexistants. Reste donc une simple histoire d'amour, d'éloignement et de quête de l'être disparu, artificiellement transposée dans un univers de science-fiction. On sent que l'autrice s'est fait plaisir. Gageons qu'elle réussisse à transmettre ce plaisir aux amateurs de "feel good bleuettes".