Des robots-livreurs pédestres de Starship Technologies aux camionnettes de livraison de Nuro, les tests de livraison à domicile sans chauffeur se multiplient sur les routes et trottoirs, ces derniers mois. Le co...

Des robots-livreurs pédestres de Starship Technologies aux camionnettes de livraison de Nuro, les tests de livraison à domicile sans chauffeur se multiplient sur les routes et trottoirs, ces derniers mois. Le coronavirus stimule ce secteur naissant pour des raisons évidentes de distanciation sociale. À Jacksonville, en Floride, l'hôpital Mayo Clinic vient ainsi de lancer quatre navettes autonomes transportant du matériel médical et des échantillons d'analyse. Leurs petits trajets (dont la longueur n'est pas précisée) sont assurés par des navettes de Beep et Navya sans chauffeur de sécurité à bord. Effective depuis le 30 mars dernier, l'initiative n'est pas isolée puisqu'elle s'ajoute à des projets similaires initiés par les start-up Neolix et Kiwibot, respectivement en Chine et aux USA. La circulation routière très allégée et la diminution du nombre de piétons favorisent sans nul doute ces initiatives qui ont fait l'objet, l'an dernier, d'une vague d'investissements massifs notamment chez Toyota, BMW et Daimler.