Denny Malone est le king de Manhattan North, une version new-yorkaise de Vic Mackey, le flic pourri de la série télé The Shield. Malone et ses bros de la Task Force ont chourré 50 kilos d'héroïne à un gang de Dominicains. Mais Malone s'est fait serrer. Et comme l'écrit un Winslow bien remonté dès le début de ce thriller sous (très) haute tension: "Les gens se planquent, ils chient dans leur froc et attendent le coup de tonnerre." Partant d'une intrigue ultra classique, l'auteur du récent Cartel signe un tout grand roman d'aujourd'hui sur une police (un pays?) gangrenée par la corruption. Don Winslow respecte les codes du genre (flic infiltré, FBI, arrestations illégales, tabassages itou, ...), il colle au plus près de la réalité (Ferguson, le mouvement Black Lives Matter, ...) et s'abstient de juger ses personnages. Et de se rapprocher, grâce à une fluidité et une mobilité narrative, de la démarche quasi journalistique de David Simon ( Baltimore) ou de Richard Price ( Ville noire, Ville blanche). Une toute grosse claque pour quelques nuits sans sommeil.

De Don Winslow, Éditions Harper Collins/Noir, traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Esch, 584 pages.

8