Puisqu'il convenait de poser un geste fort en cette première édition de l'ère post-Weinstein, le fe...

Puisqu'il convenait de poser un geste fort en cette première édition de l'ère post-Weinstein, le festival s'est choisi en Cate Blanchett une ambassadrice de haut vol, l'assistant dans sa tâche de présidente d'un jury majoritairement féminin, où siégeaient la réalisatrice Ava DuVernay, les actrices Léa Seydoux et Kristen Stewart et la chanteuse Khadja Nin. Pour autant, le palmarès n'a pas consacré l'une des trois femmes en compétition, Jane Campion restant la seule lauréate de la Palme d'or...