Auteur en 2016 du formidable Tout en haut du monde, le Français Rémi Chayé se plaît, pour son deuxième long d'animation, à imaginer le tournant émancipateur de l'en...

Auteur en 2016 du formidable Tout en haut du monde, le Français Rémi Chayé se plaît, pour son deuxième long d'animation, à imaginer le tournant émancipateur de l'enfance d'une légende: Calamity Jane. Parfois très insistant sur les stéréotypes de genre propres à son époque, le film se fait moins littéral à mesure que sa jeune héroïne gagne en assurance. Mais la grande force de Calamity réside d'évidence moins dans son écriture que dans l'esthétique qu'il développe. Travaillé sur ordinateur mais malgré tout entièrement dessiné, l'ensemble vibre d'une belle intensité, culminant dans une véritable explosion de couleurs dont découle le sentiment tenace de se retrouver face à une succession de toiles en mouvement.