Au pays Marylène, rien ne va plus: Boris l'enfant patate est insupportable avec Aglaé, sa maman. Il ne supporte plus ses remarques de mère poule. Il faut dire que cette dernière, depuis qu'elle a perdu sa couronne, n'a plus l'éclat de la reine qu'elle fut, toute concentrée à présent sur les repas de son ingrate progéniture. Boris se réfugie dans le grenier et rêve de retr...

Au pays Marylène, rien ne va plus: Boris l'enfant patate est insupportable avec Aglaé, sa maman. Il ne supporte plus ses remarques de mère poule. Il faut dire que cette dernière, depuis qu'elle a perdu sa couronne, n'a plus l'éclat de la reine qu'elle fut, toute concentrée à présent sur les repas de son ingrate progéniture. Boris se réfugie dans le grenier et rêve de retrouver l'armée de Von Krantz, le tyran assassiné. Composée de frites élancées, elle lui permettra, s'imagine l'enfant, de réaliser son grand dessein: régner à son tour sur Marylène. Si vous entamez à ce stade la saga de cette contrée imaginée par Anne Simon, sachez que vous entrez dans la troisième époque du pays Marylène. La première, contée dans La Geste d'Aglaé, décrivait le règne sanguinaire du tyran Von Krantz et comment il fut assassiné par la bien-aimée reine. Le deuxième volet, Cixtite impératrice, raconte la guerre qu'Aglaé déclara à l'impératrice de Tchitchinie et la période d'autogestion du peuple Marylène après le retrait de la monarque. Ce présent volet décrit l'ascension du dictateur Boris qui, à coup de frites et de bière, va asservir son peuple. L'univers de l'auteure se situe à la croisée des États d'âmes de Cellulite de Bretécher et de Gazul de Patrice Leconte (oui, oui, le futur réalisateur à succès!). Elle emprunte à la première un discours gentiment féministe et au second son ambiance graphique -même si Anne Simon préfère aux aplats de noir et au trait carré les hachures et les courbes de la plume. Au fil des années, elle élabore une cartographie historique et onirique d'un pays imaginaire qui intègre ses différentes productions - Perséphone, Gousse & Gigot en plus de celles citées plus haut. À la fois drôle, naïf et terriblement attachant, ce nouvel opus plonge le lecteur dans un spleen parfaitement délicieux.