"Negro Swan"

Depuis quelques années, le nom de Devonte Hynes se retrouve cité un peu partout -aussi bien chez Solange Knowles que chez Charlotte Gainsbourg. Sous l'alias Blood Orange, il trac...

Depuis quelques années, le nom de Devonte Hynes se retrouve cité un peu partout -aussi bien chez Solange Knowles que chez Charlotte Gainsbourg. Sous l'alias Blood Orange, il trace lui-même une carrière intrigante, où se mêlent tourments intimes et préoccupations plus politiques. C'est encore le cas de Negro Swan, décrit comme une "exploration de ma propre dépression et de tous les autres types de dépression de l'homme Noir". Gay, Hynes ouvre ainsi son chant du " cygne noir " par l'explicite Orlando, avant de laisser la parole notamment à l'activiste queer Janet Mock ( Family), ou même P. Diddy ( Hope). Rejetant les frontières trop strictes, Hynes pond de la même manière une musique qui joue du flou, entre soul, dream pop, et expérimentations r'n'b. Au risque de paraître parfois un peu vague, voire inconsistant. Le défaut de ses qualités en quelque sorte.