Humoriste passée par le Jamel Comedy Club puis popularisée par la série Canal WorkinGirls, Blanche Gardin explose littéralement en 2017 avec ce seule en scène qui lui vaudra son premier Molière de l'humour. À l'inverse des c...

Humoriste passée par le Jamel Comedy Club puis popularisée par la série Canal WorkinGirls, Blanche Gardin explose littéralement en 2017 avec ce seule en scène qui lui vaudra son premier Molière de l'humour. À l'inverse des comiques adeptes du débit mitrailleur et de la punchline qui fuse, la Française prend le temps de poser sa voix, ose les silences, l'attitude statique, les explications traînantes et le ton neurasthénique. En résulte un humour souvent savoureusement inconfortable, qui fait rire aux larmes mais charrie dans le même temps les vérités amères et les observations plombées qui gênent. Qu'elle parle de la solitude ou de la mort, de sa première sodomie ou de ses rêves glauques, Gardin se fait fort de ne jamais rentrer dans aucune case. Mariant franc-parler assez ravageur et fibre sociale, potacheries politiquement incorrectes et anecdotes salées à la violence parfois très crue, elle impressionne par sa maîtrise et la justesse de son regard acide sur le monde. " Paris est une fête? Paris est un dortoir pour bobos insomniaques qui pissent trop de thé vert la nuit, oui."