L'expression dérive de "binge drinking", cette pratique qui vise à boire le plus d'alcool possible en un temps restreint, sans doute liée à l'Angleterre où les pubs ferment tôt et où la vitesse est donc souvent nécessaire pour atteindre l'ivresse. Apparu à la fin des années 90, le binge watching a explosé avec l'avènement d'Internet...