Depuis la création de la compétition en 1982, elles étaient toujours restées coincées au niveau de la phase préliminaire ou des matches de barrage. Entraînées par l'ancien joueur du Lierse Ives Serneels, les ...

Depuis la création de la compétition en 1982, elles étaient toujours restées coincées au niveau de la phase préliminaire ou des matches de barrage. Entraînées par l'ancien joueur du Lierse Ives Serneels, les Belgian Red Flames, les Diables Rouges au féminin, participent cet été au premier Euro de leur Histoire. À la 22e place du classement mondial, la Belgique a été versée dans un groupe relativement homogène avec la Norvège (11e), le Danemark (15e) et les Pays-Bas (12e), par ailleurs organisateurs du tournoi. Avant le coup d'envoi de la compétition, les Belges rêvent d'une qualification pour les quarts de finale et pourront notamment compter sur les services de Tessa Wullaert, qui évolue au VFL Wolfsburg et a été désignée Soulier d'or 2016. Si La Deux propose ce lundi leur dernier match de poule, elle diffusera déjà les rencontres des Flames contre le Danemark (16/07) et la Norvège (20/07). En plein boom (4000 nouvelles affiliées par an en Belgique), le football féminin sera aussi à l'honneur sur France 3 et France 4. J.B.