Mièvres, ringards, ultra-commerciaux... Abba, les Bee Gees et les Carpenters ont beau avoir vendu à eux trois plus de 800 millions d'albums, ils incarnent encore aujourd'hui pour beaucoup pop écoeurante et plaisir coupable. Mais qu'est-ce qui a fait d'eux des pestiférés du bon goût? Des groupes parmi les p...

Mièvres, ringards, ultra-commerciaux... Abba, les Bee Gees et les Carpenters ont beau avoir vendu à eux trois plus de 800 millions d'albums, ils incarnent encore aujourd'hui pour beaucoup pop écoeurante et plaisir coupable. Mais qu'est-ce qui a fait d'eux des pestiférés du bon goût? Des groupes parmi les plus moqués au monde? C'est ce que s'attachent à déterminer Nicolas Maupied et Stéphane Davet en racontant trois trajectoires qui se croisent et s'entremêlent. Poids lourds et caloriques de la pop sucrée, Abba, Bee Gees et The Carpenters n'ont jamais intéressé la critique rock. Ni d'ailleurs été considérés comme un sujet bien sérieux... Son trop propre, vie familiale loin du sex, drugs et rock'n'roll, ringardise de la garde-robe... Bienvenue dans le monde des gentils coincés, des premiers de classe, des "voisins de palier un peu trop doux et légers". Patrick Eudeline, Michka Assayas, Chilly Gonzales, Neil Hannon, Petula Clark, le producteur Dominique Blanc-Francard et bien d'autres se succèdent dans ce documentaire en deux parties pour retracer la vie et l'importance de ces anti-rebelles, businessmen à leurs heures perdues. C'est qu'Abba a investi dans le vélo nordique et le salon de bien-être, là où les Carpenters ont placé leur fric dans des centres commerciaux. Pourquoi Waterloo a été pris en grippe? Comment Abba a été mis à l'honneur par Kurt Cobain et Nirvana? Une Histoire de la pop music au sourire figé, loin de la subversion et des contre-cultures...