1 DE MICHELE PLACIDO. AVEC RICCARDO SCAMARCIO, JASMINE TRINCA, LUCA ARGENTERO. 1 H 37. DIST: TWIN PICS.
...

1 DE MICHELE PLACIDO. AVEC RICCARDO SCAMARCIO, JASMINE TRINCA, LUCA ARGENTERO. 1 H 37. DIST: TWIN PICS. 2 DE NANNI MORETTI. AVEC MICHEL PICCOLI, NANNI MORETTI, JERZY STUHR. 1 H 44. DIST: TWIN PICS. 3 DE GIANNI DI GREGORIO. AVEC GIANNI DI GREGORIO, VALERIA DE FRANCISCIS. 1 H 30. DIST: TWIN PICS. Le cinéma italien vient de connaître un nouveau triomphe au Festival de Berlin, où les frères Taviani -162 ans à eux 2!- ont reçu l'Ours d'or. Mais si les octogénaires font mieux que s'accrocher, la génération des... 50-60 ans tient elle aussi la forme, comme le prouve le trio de films parus simultanément en DVD: Le Rêve italien de Michele Placido (né en 1946), Habemus Papam de Nanni Moretti (né en 1957) et Gianni et les femmes de Gianni Di Gregorio (né en 1949). Trois £uvres aussi différentes que possible, et qui abordent autant de sujets majeurs du cinéma italien: dans l'ordre, la politique, la religion et l'amour! Avec pour point commun essentiel d'être des réalisations de cinéastes exerçant aussi la profession d'acteurs. Les 2 derniers cumulant les fonctions dans le film concerné, seul Michele Placido ayant choisi de ne pas jouer dans une histoire... pourtant inspirée de ses expériences de jeunesse. Placido nous avait fait vibrer au parcours d'une bande de gangsters suivis de la fin des années 70 au début des années 90 dans Romanzo criminale, il pousse ici le flash-back encore plus loin pour narrer les mésaventures d'un jeune policier de province, affecté à Rome et chargé d'infiltrer les milieux gauchistes qui fomentent la révolte à l'université. Nous sommes en 1968, un certain mois de mai approche, et malgré les ordres reçus, Nicola ne sera indifférent ni aux beaux yeux de l'exaltée Laura, ni aux idées révolutionnaires qui l'animent... Le héros est un provincial venu des Pouilles, comme Michele Placido. Et comme lui, il rêve en secret de devenir acteur. La source autobiographique d'où jaillit Le Rêve italien n'empêche pas l'élan romanesque de souffler sur un film inscrit dans la grande tradition italienne mêlant cinéma politique et questionnement intime. Des amphithéâtres occupés, nous passons à la cité du Vatican pour le dernier film en date de Nanni Moretti. Lequel interprète un "psy" invité dans le saint des saints du catholicisme pour s'intéresser au cas de celui qu'on vient d'élire Pape... et qui ne se sent pas prêt à remplir cette haute fonction. Michel Piccoli incarne le cardinal français que la papauté déprime, et qui est repris par son désir de jeunesse: faire l'acteur. Mené avec humour mais aussi tendresse et sensibilité, Habemus Papam offre un spectacle doux-amer, souvent drôle mais aussi habité d'une mélancolie poignante. Forme de suite au déjà délectable Déjeuner du 15 août, Gianni et les femmes voit Gianni Di Gregorio reprendre son personnage d'homme débonnaire et dévoué, envahi et dominé par la gent féminine (sa mère en premier). Conseillé par un ami, Gianni va se mettre en tête de faire comme tous les hommes "respectables" de sa génération: prendre une jeune maîtresse... De quoi générer maintes situations comiques et embarrassantes, dans une comédie par endroits teintée d'une émotion touchante. Pas de bonus ici, ni pour Le Rêve italien. Habemus Papam offrant quant à lui 2 suppléments dispensables. l LOUIS DANVERS