>> Toute la Mostra en un coup d'oeil: notre tableau récapitulatif <<

Premier festival de cinéma "post-covid", la 77e Mostra de Venise a dû composer avec des impératifs sanitaires inédits. Sur les écrans, la sélection, si elle a pâti des circonstances, s'est finalement révélée plus qu'honorable. Journal d'une édition pas comme les autres.

Changement de cadre pour le documentariste italien Gianfranco Rosi qui, après le périphérique de Rome dans Sacro GRA (Lion d'or 2013), et l'île de Lampedusa avec ses milliers de réfugiés dans Fuocoammare (Ours d'or 2016), a choisi, pour Notturno, de porter sa caméra au Moyen-Orient.

Avec The Duke, Roger Michell signe une savoureuse comédie aux accents sociaux où Jim Broadbent brille d'un éclat tout particulier.

Elles ne se taillent pas la part du lion, mais les réalisatrices seront plus nombreuses sur le Lido. Trois ans après "#MeToo", la Mostra de Venise s'efforce de se féminiser, signe que le mouvement contre le harcèlement et pour la parité continue de transformer le monde du cinéma.

La 77e édition du Festival du film de Venise aura bien lieu comme prévu en septembre, a déclaré dimanche Luca Zaia, le gouverneur de région italienne. La Mostra se tiendra donc du 2 au 12 septembre 2020.

Le festival de cinéma de Venise a confirmé lundi la tenue de sa 77e édition du 2 au 12 septembre, malgré la pandémie de coronavirus qui a entraîné l'annulation ou le report de nombreux festivals.