Le duo Cattet-Forzani entre western et polar à l'italienne

12/01/18 à 14:25 - Mise à jour à 14:26
Du Le Vif Focus du 11/01/18

Hélène Cattet et Bruno Forzani marient l'organique et l'abstraction dans un fiévreux Laissez bronzer les cadavres. Rencontre.

Leur cinéma s'est révélé sur le fil (littéral) du rasoir et dans un crissement de cuir, réinventant le "giallo" avec autant de style que de sensualité. Éros et Thanatos unis dans une étreinte fatale. Rêve et réalité, glace et feu, rouge profond et noir de jais, confondant leurs charmes sulfureux sous la seule loi du désir et la menace constante du crime fétichisé. Attention: danger! Un cinéma follement créatif, amorcé en mode Amer puis confirmé dans L'Étrange Couleur des larmes de ton corps. Aujourd'hui, c'est du côté du western et de la série noire qu'Hélène Cattet et Bruno Forzani resurgissent, adaptant librement un bouquin de Jean-Patrick Manchette et Jean-Pierre Bastid paru à l'orée des années 70. C'est dans la librairie bruxelloise où elle travaillait alors que Cattet a découvert -dans l'intégrale Manchette qui venait de paraître- Laissez bronzer les cadavres (lire la critique), le roman, "un mélange de western et de polar à l'italienne, présentant donc pas mal de points ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires