[Critique ciné] Les Petits Flocons, trop appuyé

22/01/19 à 11:28 - Mise à jour à 11:28
Du Le Vif Focus du 17/01/19

COMÉDIE | Actrice, réalisatrice et scénariste, Joséphine de Meaux se retrouve assise entre deux chaises.

[Critique ciné] Les Petits Flocons, trop appuyé
[Critique ciné] Les Petits Flocons, trop appuyé

Actrice, réalisatrice et scénariste des Petits Flocons, Joséphine de Meaux fait face à la difficulté souvent rédhibitoire de se retrouver assise entre deux chaises. Elle rate sa tentative de mêler comédie familiale (un couple et ses deux enfants aux sports d'hiver, la maman ne pouvant skier car victime d'une phlébite) et film à résonance sociale (la mère a invité un criminel tout juste sorti de prison pour lui donner un coup de pouce). Si quelques gags font mouche, l'ensemble ne trouve jamais de cohérence, et les bonnes intentions affichées le sont parfois bien lourdement (le fils de quinze ans homosexuel qui veut se marier avec un copain de son âge). L'apparition clin d'oeil de Thierry Lhermitte en ex-moniteur de ski fait sourire, mais le final feel good appuyé a de quoi consterner.

De et avec Joséphine de Meaux et Grégoire Ludig, Gustave Kervern. 1h25. Sortie: 23/01. **(*)

Nos partenaires