Mais qu'est-il donc arrivé à Eli Roth, petit maître rigolard de l'horreur crado (Cabin Fever, Hostel, The Green Inferno)? Après le nauséabond remake de Death Wish avec Bruce Willis, le voici qui investit le terrain familial du cinéma de genre à hauteur d'enfant. Quelque part entre Harry Potter, Hugo Cabret et Goosebumps, ce conte fantastique adapté du roman gothique de John Bellairs revisite, avec une chouette énergie fifties et un casting au poil, le motif de la maison douée d'une vie propre. Étrangement, le film, en léger déficit de singularité même s'il fourmille d'idées plus ou moins inspirées, fonctionne davantage sur le registre purement émotionnel que sur celui, quelque peu faisandé, de l'humour. Conseillé, malgré tout.

D'Eli Roth. Avec Jack Black, Cate Blanchett, Owen Vaccaro. 1h40. Sortie: 26/09. ***