The Good Wife

04/02/11 à 08:51 - Mise à jour à 08:51

Dans un canevas plutôt traditionnel, cette série produite par Tony et Ridley Scott laisse apprécier sa complexité au fil des épisodes. Où l'on suit une avocate et ses dossiers, mais aussi dans sa vie quotidienne traversée par la découverte des relations extra-conjugales de son époux, ancien politicien riche et corrompu.

The Good Wife

© DR

Produite par les frères Scott (pas ceux de la série éponyme mais bien Tony et Ridley), ce legal drama du réseau CBS paraît de prime abord très banal. Une avocate déterminée, un cabinet peuplé de requins, des intentions troubles, et des affaires qui s'accumulent sur les bureaux, jour après jour. Des histoires d'homicide, de drogue, de corruption, des scandales sanitaires... La routine, quoi.

Sauf que l'avocate en question est jouée par Julianna Margulies (Urgences), comédienne d'une envergure exceptionnelle, au visage incroyablement expressif et à l'indéniable charisme. Et que son personnage est traversé par bien d'autres tourments que ceux qui minent quotidiennement les juristes. Alicia Florick, son personnage, tente de maintenir la tête hors de l'eau après la révélation des relations extra-congugales de son mari, ancien politicien riche et réputé aujourd'hui en prison pour corruption. L'épouse bafouée qui ne travaillait plus depuis un bail a dû déménager dans un appartement plus petit et trouver un travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Un ami l'a engagée dans son cabinet, où elle doit, à un âge respectable et malgré ses diplômes, faire ses preuves comme une humble stagiaire aux côtés de jeunes loups aux dents longues et carnassières. Et alors qu'elle s'en sort comme elle peut (et qu'on ne la sent pas infaillible, loin de là), on découvre que son époux volage a peut-être été la victime d'un complot dépassant tout ce qu'il avait pu imaginer.

Agréable et confortable, The Good Wife révèle petit à petit ses qualités. C'est à dire que, dans un canevas à l'ancienne (un "cas" par épisode, une héroïne positive...), elle se permet d'aborder des thèmes éthiques voire des dilemmes existentiels, et de brosser le portrait de personnages loin d'être monolithiques. Une découverte intéressante pour qui ne se laissera pas rebuter par ses prémices insipides.

The Good Wife, 20.30 sur RTL.TVi.

Une série CBS, créée par Robert et Michelle King, avec Julianna Margulies, Chris Noth, Archie Panjabi.

Myriam Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires