The Fountain

21/09/12 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Darren Aronofsky est un metteur en scène audacieux, à qui l'on doit quelques films puissants. Cet essai-ci, par contre, fut boudé à sa sortie.

The Fountain

© Plug RTL

DRAME FANTASTIQUE DE DARREN ARONOFSKY. AVEC HUGH JACKMAN, RACHEL WEISZ, ELLEN BURSTYN. 2006.
Ce dimanche 23 septembre à 20h25 sur Plug RTL.

La critique fut féroce avec The Fountain. Et le public le bouda. Pourtant, si ratage il y a, c'est d'un très intéressant ratage que s'est rendu "coupable" le fort talentueux et très original réalisateur américain Darren Aronofsky. Auteur du très culte Pi et du bouleversant Requiem for a Dream (son chef-d'oeuvre), le surdoué natif de Brooklyn connut avec lui son premier et unique échec, ses deux films suivants, The Wrestler avec Mickey Rourke et Black Swan avec Natalie Portman se révélant des succès populaires tout en suscitant de nombreux éloges (et un Oscar pour Portman). Pourtant, The Fountain était le projet chéri du cinéaste, un film d'amour fou dédié à celle qui partageait alors sa vie, l'actrice Rachel Weisz. C'est l'histoire complexe d'un homme cherchant à sauver la femme qu'il adore par-delà le temps et l'espace. L'action se déroule tout à la fois de nos jours, où un scientifique s'acharne à trouver le traitement qui sauvera son épouse du cancer qui la ronge, au XVIe siècle où un conquistador se lance à la recherche de la source d'éternelle jouvence, et dans un futur lointain où un astronaute approche les mystères de l'univers. Les trois actions se croisent et se répondent thématiquement, les mêmes comédiens (Hugh Jackman et Rachel Weisz) tenant différents rôles selon les époques. Cela ne va pas sans une certaine confusion, et la folle ambition d'Aronofsky engendre par endroits des élans de grandiloquence. Mais le film est riche de nombreuses images fortes, et l'émotion qui circule est parfois très communicative. L'ensemble faisant un grand spectacle "malade", bancal et passionnant à la fois. Un des projets les plus étranges, intimes et démesurés du cinéma des 20 dernières années, The Fountain devrait intéresser les curieux d'authentique étrangeté.

Nos partenaires