Stranger Things revient... et ça se voit

26/10/17 à 15:57 - Mise à jour à 16:44

La saison 2 de la série à succès de l'été 2016 sera disponible dès ce vendredi sur Netflix. Et pour l'occasion, la plateforme américaine a sorti l'artillerie lourde pour sa campagne de promo.

Stranger Things revient... et ça se voit

La saison 2 de Stranger Things verra notamment Dustin, Mike, Lucas et Will se déguiser en mode Ghostbusters. © Jackson Davis/Netflix

Après une excellente première saison estivale l'an dernier, Stranger Things fait son grand retour sur les écrans, ce vendredi. La série avait séduit par son univers fantastique vintage, multipliant les clins d'oeil aux classiques des années 1980 (E.T., Les Goonies, The Thing...), autour d'une mystérieuse disparition d'enfant. Avant de permettre aux spectateurs de retrouver Will, Dustin, Mike, Lucas, Eleven et les autres, Netflix a sorti les grands moyens pour mettre l'eau à la bouche des fans. Depuis plusieurs semaines, les trailers, annonces des acteurs et récap' de la saison 1 fleurissent par dizaines sur les comptes Twitter et Facebook de Stranger Things.

En plus d'un an depuis la première saison, Netflix a multiplié les affiches mettant en scène les jeunes de la ville d'Hawkins, en costume de Ghostbusters ou à vélo face à une menace grandissante... Les vidéos se sont ensuite succédées, jusqu'à la première longue bande-annonce dévoilée pendant le Comic Con cet été [SPOILER] et qui laisse notamment entrevoir Eleven revenir dans le monde réel après son passage par l'Upside Down [/SPOILER].

Le géant américain a également sorti un résumé de la première saison version jeu vidéo rétro, nommé Level Up. Jauge de puissance, provisions, barre de vie, tout y est. Sans parler des clips publicitaires ou audio à foison, ajoutés chaque jour sur les réseaux sociaux... On savait que la communication de Netflix était très rodée (The Get Down, Narcos, 13 Reasons Why, les Marvel...), mais le service de vidéo à la demande passe ici au niveau supérieur.

En parallèle de cette traditionnelle campagne promo sur Internet, plusieurs jeux autour de l'univers de la série sont disponibles. D'abord une application mobile gratuite pour iOS et Android, assez minimaliste et surtout 100 % vintage avec des personnages pixelisés. Le joueur peut incarner, au choix, sept protagonistes dont Jim Hopper, Mike et Nancy. Pour mener à bien ses missions, il devra trouver des Eggos (les gaufres préférées d'Eleven dans le show) et résoudre des énigmes en deux modes de jeu, normal ou classique. De quoi prolonger le plaisir sériel des spectateurs et surtout teaser le retour de la saison 2 en grande pompe.

Et pour les amateurs de jeux de société version plateau, la société Hasbro a sorti trois jeux Stranger Things: un Monopoly, une planche de "Ouija" customisée aux couleurs de la série et un jeu de cartes Eggo. Avec tout ça, Netflix devrait aisément pouvoir mettre du beurre dans ses épinards...

Et ce n'est pas tout. Les Parisiens sont également gâtés puisque plusieurs stations de métros, dont Saint-Lazare, ont été littéralement recouvertes par la promo de Stranger Things. Au programme: faire du vélo et aider la bande de Mike à échapper aux méchants, écouter la playlist musicale de la série sur une cassette géante, ou jouer à un jeu vidéo pour aider les ados à sortir de l'Upside Down. Un bon coup de pub pour inciter les voyageurs à se plonger dans la série.

Enfin, à la veille de la sortie de la saison 2, le site de Netflix s'est mis à l'heure d'Hawkins avec un décompte jusqu'à la mise en ligne des neuf épisodes et une plongée cachée avec une lampe torche dans l'Upside Down, avec le monstre Demagorgon, à retrouver sur leur page d'accueil. Spotify en a fait de même avec une animation similaire sur l'application pour ordinateurs, lors de l'écoute des albums soundtrack des saisons 1 et 2. Flippant mais efficace.

Salammbô Marie

Netflix a mis en place un décompte sur son site web avant la mise en ligne des neuf épisodes de la saison 2.

Netflix a mis en place un décompte sur son site web avant la mise en ligne des neuf épisodes de la saison 2. © Capture d'écran Netflix

Nos partenaires