Sept vies

09/03/12 à 17:17 - Mise à jour à 17:17

Sept vies fait endosser à Will Smith un personnage qu'un sentiment de culpabilité pousse à chercher sa rédemption. Ben Thomas va vouloir modifier (en bien) l'existence de 7 personnes.

SEPT VIES, DRAME DE GABRIELE MUCCINO. AVEC WILL SMITH, ROSARIO DAWSON, WOODY HARRELSON. 2008. **
Ce jeudi 15 mars à 20h20 sur RTL TVI.

Sept vies

© RTL

Sa popularité immense (c'est une des stars préférées du public aux Etats-Unis et en dehors), sa bonne fortune d'acteur mais aussi de producteur, n'ont pas incité Will Smith à se reposer sur ses lauriers ni sur les dollars. Il sait qu'être au sommet d'un genre ne donne aucune garantie contre la chute, quand le vent se met à tourner. Il sait ce qui est arrivé à un Bruce Willis, à un Sylvester Stallone, descendus des cimes du cinéma d'action. Ou à un Eddie Murphy, qui régnait sur la comédie. Le bon Will est star des 2 genres à la fois, mais il reste conscient que l'avenir se prépare aujourd'hui. C'est ainsi qu'à travers ses choix d'acteur et de producteur, il souhaite visiblement élargir son registre. Il le fait, d'évidence, avec ce film au titre original (Seven Pounds) louchant vers le 21 grammes d'Inarritu et son scénario dramatique élaboré. Sept vies fait endosser à Smith un personnage qu'un sentiment de culpabilité pousse à chercher sa rédemption. Ben Thomas va vouloir modifier (en bien) l'existence de 7 personnes. Mais, l'amour passant par là, de manière imprévue, c'est sa vie à lui qui se retrouvera changée... Le résultat est fort inégal, les idées du script peinant à prendre vraiment chair devant la caméra de Gabriele Muccino. Mais Smith a le temps de démontrer ses capacités à viser d'autres domaines que ceux qui ont fait son succès. On sera curieux de le revoir dans un registre "sérieux", dramatique même, où son charisme naturel et inaltérable lui permet d'emmener le spectateur vers des régions psychologiques et même morales dans lesquelles il ne se serait probablement pas aventuré sans l'identification apportée par un interprète aussi (méritoirement) populaire et proche du public...

Louis Danvers

Nos partenaires