Millenium, la série qui améliore (et allonge) le film

08/07/10 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

On avait eu les bouquins publiés à des millions d'exemplaires, et le film qui n'avait pas tenu les promesses du livre. Be TV propose la série, version étendue et nettement améliorée du film.

Millenium, la série qui améliore (et allonge) le film

© Be TV

Une silhouette androgyne qui se fraye un chemin dans le métro stockholmois: c'est Lisbeth Salander, véritable héroïne de Millénium, personnage atypique en proie à de douloureux déchirements. Geekette de son état, elle hacke les ordinateurs des autres pour gagner sa vie au sein d'une société de sécurité privée.

Une bedaine de quinqua poussant indolemment sur sa ceinture: c'est Mikael Blomkvist, le personnage principal de la saga, journaliste d'investigation au sein du magazine Millenium, une publication aux thématiques économiques et sociales. A priori, ces deux-là n'ont que peu de choses en commun. Et pourtant, ils vont s'épauler dans une enquête aux ramifications multiples qui leur feront découvrir les coins les plus sombres des tréfonds de l'âme humaine et de l'Histoire suédoise.

Loin des images d'Epinal scandinaves, la trilogie Millénium avait dans sa version littéraire éberlué le monde entier par sa peinture sale et rugueuse d'une société que l'on imaginait aseptisée. Stieg Larson avait participé à sa légende en décédant lors de l'écriture de ce qui devait devenir son quatrième tome. Quelques dizaines de millions d'exemplaires vendus plus tard, Millénium (volume 1) devenait un objet cinématographique réalisé par Niels Arden Oplev. Un divertissement honnête, mais certainement pas un grand film. En cause: une mise en scène plate comme les lacs du cru, et l'élagage d'un roman touffu auquel l'abondance de descriptions froides, entre fiches de police anthropomorphiques et relevés cadastraux, conférait un style unique.

Enfants non-admis

La série (six épisodes, deux par bouquin) que propose Be TV dès ce soir est en fait une version longue du film. Et, ô surprise, le produit ciné cheap se mue ici en production télé de luxe. Avec une foultitude de scènes inédites et l'occasion de creuser plus profondément des personnages extrêmement intéressants. Ainsi de Lisbeth Salander, 24 ans, piercée de partout, vaguement lesbienne et petit génie de l'informatique. Un sacré cerveau que cette jeune fille, qui est pourtant considérée comme débile mentale, et donc soumise à un tuteur qui gère ses biens. La faute à un épisode incendiaire (au sens propre comme figuré) de son enfance, qui a lourdement psychiatrisé son parcours. Millénium - La série est un thriller glacé et glacial ample, une galerie de portraits sordide à souhaits, une intrigue affûtée comme un stalactite planté dans un décor des plus exotiques. Précision utile: la série est à garder loin des mirettes innocentes et sensibles.

Millénium, 20.45 sur Be1. Série.

De Niels Arden Oplev, avec Michael Nyqvist, Noomi Rapace, Lena Endre Genre

Myriam Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires