La dernière séance

04/02/13 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Gaëtan Leboutte prend le pouls du Caméo, un vieux cinéma dont le chauffage est malade. Toujours bien vivant mais à l'article de la mort.

La dernière séance

© DR

DOCUMENTAIRE DE GAËTAN LEBOUTTE. ****

Ce mercredi 6 février à 23h35 sur La Trois.

L'un de ses anciens exploitants disait ne pas voir la différence entre le Kinepolis et la gare du Nord. Créé en 1927 (le Doyenné de Ciney était précurseur en la matière), le Caméo, un des plus vieux cinémas de proximité du pays rebaptisé le Ciné Chaplin, a définitivement fermé ses portes le 20 août 2010. Symbolisant par ces funérailles la petite mort des salles obscures de quartier. Lieux de vie, ciments sociaux, boîtes à souvenir, "moins tués par les complexes que par les distributeurs".

"Avec une cure de calcium, parce qu'il fait un peu d'ostéoporose, il aurait pu être centenaire", glisse Jacques Trépant, le truculent programmateur du Club de l'Ecran, au détour de La dernière séance, joli et touchant documentaire de Gaëtan Leboutte. Le jeune réalisateur y prend le pouls d'un vieux cinéma dont le chauffage est malade. Toujours bien vivant mais à l'article de la mort. Il suit Jacques, moralement atteint mais digne et philosophe, dans ses distributions d'affiches, sa gestion de la chaudière et son inimitable accueil des cinéphiles. Puis aussi Willy, projectionniste bénévole qui veut être enterré avec de la pellicule autour des mains. Un docu d'autant plus touchant qu'on a tous eu notre Caméo. Puis peut-être aussi notre Jacques et notre Willy. Ayez une pensée pour eux la prochaine fois que vous entrerez dans le hall froid et sans âme d'un méga complexe.

Nos partenaires