L'odyssée de Charles Lindbergh

04/11/10 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Le 20 mai 1927, Charles Lindbergh s'envolait de New York, et arrivait à Paris le lendemain, traversant pour la première fois l'Atlantique par avion. Cet exploit est raconté ici dans une réalisation toute en tension de Billy Wilder, avec un excellent James Stewart en aviateur aventurier.

L'odyssée de Charles Lindbergh

© RTBF

C'est le 20 mai 1927 que Charles Lindbergh s'envola de l'aérodrome Roosevelt à New York, pour atterrir le lendemain sur la piste du Bourget, tout près de Paris. Réalisé à bord du Spirit of Saint Louis, l'exploit aérien que constituait cette toute première traversée de l'Atlantique en avion a marqué les esprits, et valu à son auteur une immense popularité.

Il fallait un acteur de tout premier plan pour évoquer le personnage, et son aventure, dans un film. Le James Stewart du milieu des années 1950 était une option prioritaire, tant il était au sommet de son art et toujours aimé du public qui s'identifiait à lui comme à nul autre. Alfred Hitchcock (Fenêtre sur cour et L'Homme qui en savait trop juste avant, puis Sueurs froides juste après) et Anthony Mann (L'Appât, L'Homme de la plaine) lui offraient ses grands rôles de maturité.

Stewart a 48 ans quand il tourne L'Odyssée de Charles Lindbergh. 23 de plus que l'aviateur au moment de son exploit... Mais le comédien s'impose en un instant dans un rôle en forme de défi, puisqu'il s'agit de soutenir l'attention du public durant plus de 2 heures, assis aux commandes d'un petit avion, et avec au bout du récit une fin heureuse connue de tous. Pari réussi pour le longiligne Stewart, qui a dû se sentir à l'étroit sur son siège, mais qui offre une performance de choix.

Derrière la caméra, l'inattendu Billy Wilder filme avec beaucoup d'efficacité, de précision, de tension. Certes cette histoire d'aviateur en huis clos ne semble pas le concerner autant que ses sujets de comédie (il venait de tourner Sept ans de réflexion et Ariane, et entreprendra ensuite ce chef-d'oeuvre qu'est Certains l'aiment chaud). Il n'en emballe pas moins avec soin ce film moins personnel, mais qui ne défigure pas son admirable palmarès hollywoodien.

L'Odyssée de Charles Lindbergh, 22.00 sur La Une.

Film d'aventures historique de Billy Wilder, avec James Stewart, Murray Hamilton, Patricia Smith. 1956.

Louis Danvers

Nos partenaires