Hep Taxi! La 200e

25/05/12 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Le taxi de Jérôme Colin s'offre une édition spéciale, dans laquelle les tout bons moments de l'émission nous reviennent, façon best of.

HEP TAXI!, LA 200E, ÉMISSION PRÉSENTÉE PAR JÉRÔME COLIN. ***
Ce dimanche 27 mai à 20h05 sur La Deux.

Hep Taxi! La 200e

© RTBF

Il ne paye pas de mine et pourtant, il paraît qu'on l'a volé, le taxi de Jérôme Colin. Sa grosse japonaise bourrée de caméras qui trimballe ses invités (pardon, ses clients) depuis 200 émissions. Voilà l'argument de départ de cette édition spéciale, qui, sur le mode best- of, prétend enquêter sur le truand qui a subtilisé la voiture.

L'intérêt de la manoeuvre résidant surtout dans le saucissonnage des émissions passées et de leur montage par thématiques. Les people conduits évoquent ainsi des tas de choses comme l'amour, la mort, l'alcool, la drogue, la vieillesse... C'est Françoise Hardy qui dit que passé un certain âge, elle s'interdit les choses de l'amour, qu'elle ne veut pas imposer son corps flétri à quelqu'un qu'elle aime. C'est Nicolas Bedos qui affirme que quand "ça deviendra trop triste", il se suicidera, sans peine. Qu'il a déjà tenté plusieurs fois de se donner la mort et qu'il ne désespère pas d'y parvenir un jour.

Hep Taxi! peut se montrer émouvant, en effet. Agaçant, aussi, quand la personnalité de Jérôme Colin déborde de partout. Et drôle, souvent. Quand Benoît Poelvoorde s'accorde un pipi nature les micros ouverts, quand Anémone explique (sans rire, elle), que ses enfants ont ruiné sa vie.

Ils sont nombreux à avoir été baladés au gré des questions d'un journaliste à la fois attachant et cabotin. On retrouve ici Charlotte Gainsbourg, Richard Bohringer, François Cluzet, James Deano, Stromae, Justine Henin, Florent Pagny, Rossy de Palma, Christophe... Et surtout Jean-Pierre Marielle, particulièrement savoureux lorsqu'il lit une des citations de son auteur favori laissée à sa disposition dans une bonbonnière par l'équipe de l'émission: "Un homme sans moustaches, c'est comme une femme avec une moustache. Anton Tchekhov". Tout est dit, tout y est.

Myriam Leroy

En savoir plus sur:

Nos partenaires