Entre ses mains, poignant Benoît Poelvoorde

15/09/10 à 09:17 - Mise à jour à 09:17

Anne Fontaine a dû harceler Benoît Poelvoorde pour qu'il accepte d'interpréter ce superbe, mais complexe, rôle. Le résultat est particulièrement réussi.

Entre ses mains, poignant Benoît Poelvoorde

© RTBF

Ce film d'Anne Fontaine marque une date dans la carrière de Benoît Poelvoorde, dont le registre s'est pour l'occasion spectaculairement étendu. On le savait très drôle, volubile, épatant. On le découvre ici, et pour la première fois vraiment, secret, inquiétant, émouvant.

Fontaine, dont Nettoyage à sec avait déjà démontré l'audace, a confié au comédien belge le rôle d'un vétérinaire de province, séducteur de femmes et peut-être... prédateur. Car la jeune employée d'assurance (jouée par Isabelle Carré) qui croise son chemin et subit sa fascination fera le rapprochement avec le "tueur au scalpel" dont les crimes irrésolus terrifient la région...

Face à une des toutes meilleures actrices du cinéma français, Poelvoorde fait une création troublante, nuancée, superbe, riche de menace sous-jacente mais aussi d'émotion palpable. Du grand art, qui déclencha l'intérêt d'une critique parisienne "sérieuse", valut à "Ben" des entretiens dans la presse la plus pointue et une reconnaissance intellectuelle que ses précédentes et pourtant déjà formidables prestations n'avaient pas suscités. L'acteur fut certes flatté par cet intérêt nouveau, mais il en fut aussi quelque peu irrité. Il s'est d'ailleurs empressé de repartir vers la franche comédie, avec le talent qu'on lui connaît.

Anne Fontaine, pour sa part, est restée fidèle à celui dont elle aura révélé une face méconnue. Elle a confié l'an dernier à Poelvoorde le rôle d'Etienne Balsan dans Coco avant Chanel. Un personnage de protecteur et confident, secrètement amoureux, et pour lequel le comédien belge déploya des trésors de subtilité. On espère que l'interprète de C'est arrivé près de chez vous, des Convoyeurs attendent et de Cow-boy reviendra encore, dans le futur, à ce registre dramatique qui lui va si bien. Sans oublier bien sûr le domaine comique où il n'a pas fini de briller, et dans lequel il partagera bientôt l'affiche avec Danny Boon pour Rien à déclarer.

Entre ses mains, 20.00 sur La Deux.

Drame d'Anne Fontaine, avec Isabelle Carré, Benoît Poelvoorde, Jonathan Zaccai. 2005.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires