Abyss

01/04/11 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

James Cameron est un habitué des grands spectacles. Titanic et Avatar ne sont que des preuves de ce qu'on savait déjà de lui dès 1989, année de sortie d'Abyss. Même dénué de son élément de science-fiction, Abyss reste un grand film, où l'émotion le dispute au suspense.

Abyss

© DR

Un sous-marin s'est échoué dans l'océan, à une grande profondeur. Pour lui venir en aide, on a envoyé la crème des spécialistes de ce genre de mission. Parmi eux, Bud Brigman et son ex-femme Lindsay. Un couple que la vie a séparé, mais que les circonstances dramatiques de l'opération de sauvetage vont rapprocher de nouveau...

Ed Harris et Mary Elizabeth Mastrantonio interprètent avec intensité les rôles principaux d'un film où le grand spectacle est au rendez-vous (comme toujours chez James Cameron, à qui l'on doit évidemment Titanic et Avatar), mais d'où se dégage aussi une très grande émotion. L'élément de science-fiction glissé dans le scénario (car les extraterrestres ne viennent pas que d'en-haut...) ajoute certes une dimension au film. Mais même s'il en était absent, Abyss n'en serait pas moins une oeuvre passionnante!

Cameron s'y montre le plus proche de son cinéaste de chevet, le grand Howard Hawks. Lequel aimait définir les personnages par leur activité professionnelle (l'Homme est ce qu'il fait), et aussi évoquer les rapports entre les sexes dans la plus totale égalité. On peut revoir Abyss plusieurs fois sans épuiser ses richesses cinématographiques et humaines. La séquence où la vie de Lindsay ne tient plus qu'à un fil, et où la clé de son salut réside dans une solution stupéfiante, restera pour toujours comme une des plus prenantes et bouleversantes de l'histoire du cinéma.

Abyss, 20.40 sur Plug RTL.
Film d'aventures et de science-fiction de James Cameron, avec Ed Harris, Mary Elizabeth Mastrantonio, Michael Biehn. 1989.

Louis Danvers

En savoir plus sur:

Nos partenaires