[À la télé ce soir] Doctor Foster/Charade/Cary Grant, de l'autre côté du miroir

11/06/17 à 07:00 - Mise à jour à 09/06/17 à 13:11
Du Le Vif Focus du 09/06/17

Une mini-série, une comédie policière et un documentaire: ce qui vaut le détour à la télé ce dimanche.

[À la télé ce soir] Doctor Foster/Charade/Cary Grant, de l'autre côté du miroir

© DR

Doctor Foster

Mini-série créée par Mike Bartlett. Avec Suranne Jones, Bertie Carvel, Tom Taylor, Robert Pugh et Jodie Comer. ***

Ce dimanche 11 juin à 20h20 sur La Une.

Médecin généraliste, Emma Foster habite une grande et belle maison dans l'arrière-pays cossu de l'Angleterre, avec son époux et son jeune fils. Un cheveux blond (elle est brune) retrouvé sur l'écharpe de son mari va faire basculer son meilleur des mondes dans la suspicion: elle se met à traquer les signes de son infidélité, doute de tout, tous et toutes, scrute, enquête, renifle, déduit, panique, confronte... À partir d'un pitch similaire, un joyau du film indé américain, Day Trippers (de Gregg Mottola avec le génial et débutant Liev Schreiber en 1996), en profitait pour prendre le large, questionner la famille toxique et le modèle imposé, reproductible du couple. Vingt ans plus tard, Doctor Foster en fait un prétexte pour distiller tout ce que notre époque suinte de parano, d'angoisse et de culpabilité latente dans son besoin de transparence, de contrôle et de réassurance. Acteurs et réalisateur surnagent, mais le style thriller étouffe ce qui pourrait être une fable affutée sur la nécessité d'écouter ses intuitions. (N.B.)

Charade

Comédie policière de Stanley Donen. Avec Audrey Hepburn, Cary Grant, Walter Matthau. 1962. ****(*)

Ce dimanche 11 juin à 20h55 sur Arte.

[À la télé ce soir] Doctor Foster/Charade/Cary Grant, de l'autre côté du miroir

Stanley Donen (aujourd'hui âgé de 93 ans) est connu surtout pour ses comédies musicales de haut vol, telles l'imputrescible Chantons sous la pluie et Un jour à New York. Mais ce réalisateur au goût très sûr est aussi responsable d'une comédie policière irrésistible de classe et savoureuse en diable: Charade. Une jeune traductrice (jouée par la sublime Audrey Hepburn) y trouve son mari assassiné dans leur appartement parisien. Un homme, divorcé et plein de charme (c'est Cary Grant qui l'incarne), lui offrira une aide... dont elle aura bien besoin quand les anciens amis du défunt réapparaîtront pour s'emparer d'un magot qu'il aurait planqué... Par-delà l'hommage évident à Hitchcock, Charade déploie ses propres séductions en quantité généreuse. Le film pétille comme un champagne millésimé grand cru. Avec une pointe d'ironie, un rythme élevé, du brio aussi dans les séquences d'action! (L.D.)

Cary Grant, de l'autre coté du miroir

Documentaire de Mark Kidel. ***(*)

Ce dimanche 11 juinà 22h45 sur Arte.

[À la télé ce soir] Doctor Foster/Charade/Cary Grant, de l'autre côté du miroir

"Tout le monde voudrait être Cary Grant. Moi aussi", avait-il un jour plaisanté. Beau gosse au sourire ravageur, play-boy d'Hollywood, l'homme croisé chez Alfred Hitchcock (dont il était l'acteur préféré), Howard Hawks et Frank Capra, celui-là même qui a inspiré à Ian Fleming le personnage de James Bond, n'a pas eu une vie aux allures de long fleuve tranquille. Quasiment orphelin à onze ans quand son père fit interner sa mère dans une institution psychiatrique et s'en alla refaire sa vie ailleurs, Grant a même résolu ses fêlures identitaires avec des séances de psychothérapie sous LSD, clés d'une introspection salutaire et d'une sérénité nouvelle. Partant d'une autobiographie jamais publiée, dans laquelle il partageait ses pensées et ses doutes, et des nombreuses images tournées par le comédien (au cinéma et dans ses petits films de famille très personnels confiés par sa fille et sa... cinquième épouse), Mark Kidel explore son monde intérieur. De la troupe d'acrobates à la découverte des États-Unis, de l'homme du peuple à l'homme du monde. Un portrait très psychologique et intelligemment mené. (J.B.)

Nos partenaires