À la télé ce mercredi soir: Coraline

12/06/13 à 14:22 - Mise à jour à 15:18

Naguère présenté en ouverture du BIFFF, ce film d'animation au charme bien réel est l'oeuvre d'un artiste à part entière. Complice de Tim Burton pour l'incomparable L'Etrange Noël de Monsieur Jack, remarquable adaptateur de Roald Dahl avec James et la Pêche géante, Henry Selick est un maître de l'animation "image par image" (le "stop motion" des anglo-saxons, à base de "poupées"/figurines).

FILM D'ANIMATION Naguère présenté en ouverture du BIFFF, ce film d'animation au charme bien réel est l'oeuvre d'un artiste à part entière. Complice de Tim Burton pour l'incomparable L'Etrange Noël de Monsieur Jack, remarquable adaptateur de Roald Dahl avec James et la Pêche géante, Henry Selick est un maître de l'animation "image par image" (le "stop motion" des anglo-saxons, à base de "poupées"/figurines). Dans Coraline, il nous propose de suivre une adolescente dans une aventure des plus étranges. La jeune fille s'ennuie dans la nouvelle et vaste maison familiale, car ses parents sont bien trop accaparés par leur travail pour s'occuper d'elle. Explorant les lieux et découvrant une trappe, elle va s'introduire dans un monde alternatif où elle a une autre famille et jouit d'une existence autrement excitante! Un peu à la manière d'un Pinocchio, la tentation recèle un piège que la jeune héroïne devra éviter à tout prix. Adaptation d'un texte de Neil Gaiman, Coraline ne manque ni de séduction ni d'invention formelle. Même si l'ombre de Tim Burton, à l'univers duquel on songe plus d'une fois, plane çà et là sur un spectacle développant heureusement ses propres atouts.

FILM D'ANIMATION D'HENRY SELICK. 2009. ARTE. 20.50

Nos partenaires