À la télé ce jeudi soir: L'Hôpital et ses fantômes

13/11/14 à 07:00 - Mise à jour à 10/11/14 à 16:08

Source: Focus

Au mitan des années 90, Lars von Trier appliquait son sens tout particulier de l'atmosphère et de l'esthétique à une histoire d'hôpital, le plus grand de Copenhague. Sauf que les ingrédients habituels du soap médical étaient ici contorsionnés par le réalisateur d'Europa, comme si von Trier souhaitait jouer au Lynch de Twin Peaks.

À la télé ce jeudi soir: L'Hôpital et ses fantômes

Ghita Norby (Dr. Rigmor) et Holger Juul Hansen (Professeur Moesgaard) © Eric Kress

Arte s'attaque à l'un des cinéastes européens les plus fascinants et les plus controversés de son époque, avec un cycle Lars von Trier plutôt bien équilibré. On retrouve en effet du neuf (Melancholia, le 16 novembre), du succès plus ancien (Breaking the Waves, le 10), du culte (Element of Crime, son premier long métrage, le 10 aussi), du moins connu (Five Obstructions, le 12), et puis surtout cet ovni télévisuel qu'est L'hôpital et ses fantômes, Riget en version originale. Au mitan des années 90, von Trier appliquait son sens tout particulier de l'atmosphère et de l'esthétique à une histoire d'hôpital, le plus grand de Copenhague. Sauf que les ingrédients habituels du soap médical étaient ici contorsionnés par le réalisateur d'Europa, comme si von Trier souhaitait jouer au Lynch de Twin Peaks. On se retrouve avec une intrigue mêlant médecins, patients et phénomènes surnaturels, le tout dans une ambiance un peu lugubre faite de cadrages oppressants et d'une photo sépia pour le moins particulière. L'humour acide de von Trier y trouve également refuge, de même que l'un ou l'autre des thèmes qu'il abordera par la suite, notamment via deux jeunes trisomiques qui, à la manière des choeurs grecs, commentent l'intrigue dans les cuisines de l'hôpital. Une expérience spéciale, que l'on vous conseille si vous voulez tirer un portrait complet de l'auteur des Idiots ou de Dancer in the Dark.

  • SÉRIE DR1 CRÉÉE PAR LARS VON TRIER. AVEC ERNST-HUGO JÄREGåRD, KIRSTEN ROLFFES, HOLGER JUUL HANSEN.
  • Ce jeudi 13 novembre à 22h25 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires