À la télé ce lundi soir: Un homme qui crie

À la télé ce lundi soir: Un homme qui crie

Prix du Jury au Festival de Cannes, ce film franco-belgo-tchadien est une des plus belles perles récentes d'un cinéma d'Afrique noire tragiquement sous-représenté (faute de moyens, de volonté politique et de relais de distribution).


Un homme qui crie, chronique d'une guerre invisible

Un homme qui crie, chronique d'une guerre invisible

Avec le remarquable "Un homme qui crie", prix du Jury à Cannes, Mahamat-Saleh Haroun explore la réalité tchadienne, envisagée à travers le prisme d'une relation père-fils chahutée. Rencontre.