[Critique ciné] Louis-Ferdinand Céline, surjoué

[Critique ciné] Louis-Ferdinand Céline, surjoué

DRAME/BIOPIC | Dans le rôle titulaire, Denis Lavant surjoue et son cabotinage rend de plus en plus pénible la seconde moitié d'un film dont le sujet méritait assurément mieux.


À la télé ce mercredi soir: Holy Motors

À la télé ce mercredi soir: Holy Motors

Inclassable autant que fascinant, voici le dernier opus en date du très talentueux et aussi très mégalo Leos Carax.1 réactions


Holy Motors

Holy Motors

DRAME | Leos Carax s'offre un film de toutes les audaces, narratives comme esthétiques. Zapping étourdissant à la surface du monde, miroir réfléchissant d'un cinéma portant son propre deuil, l'équipée étrange de Monsieur Oscar s'y mue en chef-d'oeuvre absolu.