Renaud déprime: "Je meurs à petit feu"

02/12/10 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Le chanteur Renaud confie dans une interview accordée au magazine musical français "Serge" qu'il s'ennuie fortement à la campagne, où sa femme Roman Serda lui a demandé de vivre avec leur enfant. Loin de Paris et ses bistrots, il "meurt à petit feu".

Renaud déprime: "Je meurs à petit feu"

© Belga

Dans un entretien accordé au bimestriel musical Serge, le chanteur Renaud confie qu'il déprime depuis qu'il a quitté Paris. "Ma femme voulait un jardin pour le bébé, elle voulait vivre en banlieue. Et moi, comme un con, j'ai accepté de bonne grâce de trouver une maison, très belle d'ailleurs, où je m'étiole, où je meurs à petit feu."

Un mal-être dû à un certain isolement: "Je suis loin de Paris, de mes potes, de mes petits bistrots. J'habite une rue qui donne sur un cimetière, avec comme voisin le plus proche un marbrier. Il n'y a pas une boutique dans la rue, pas un bistrot à moins de 500 mètres à pied."

Le chanteur revient aussi sur les dernières années de sa carrière avec amertume: "Je n'ai pas écrit de chansons originales depuis quatre ans. C'est un peu frustrant. Et sur scène, étant donnée ma voix qui se détériore, je n'ai pas tellement envie de chanter". Car rien à faire, Renaud est très attaché à Paris: "J'ai beau vivre amoureux en couple, en famille, la vie quotidienne ne m'inspire pas beaucoup depuis que j'ai quitté Paris, mon XIVe arrondissement où j'ai vécu pendant 55 ans".

Donc Renaud a le vague à l'âme. Espérons que le moral revienne!

Focus.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires