Premier clip pour Mathilde Renault

16/09/11 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Piano et voix, voilà la recette de Mathilde Renault, qui commence à se faire un nom dans le monde musical. L'arrivée de son premier clip lance son nouvel album et clôture une tournée des grandes gares de Belgique.

Premier clip pour Mathilde Renault

© Rémi Hostekind

Painted Words est la toute première des chansons de Mathilde Renault à passer du son à l'image. Une étape de plus pour la jeune chanteuse de 25 ans qui n'imagine pas sa vie autrement que dans la musique. La chanson du clip vient de son nouvel - et premier lui aussi - album solo: Cameleon Boat. Elle a déjà deux albums à son actif mais toujours en collaboration avec d'autres artistes: Overoceans et Jonas Knutsson. L'opus, sorti depuis mai, lui tient tout particulièrement à coeur: les compositions et textes des chansons, c'est du 100% Mathilde Renault.
Elle s'est investie dans ce projet et maintenant elle veut le partager et le vendre. La jeune femme, originaire de Malmedy, a eu une idée pour se faire connaitre. Quel endroit plus adéquat pour toucher un maximum de personnes et de tous horizons que... la gare évidemment! Ce n'est donc pas pour une tournée des bars ou une tournée des salles que Mathilde a optée mais bien pour une tournée des gares. Liège, Anvers, Gand, Bruxelles-Central et Bruxelles-Midi: elle a chanté, accompagnée d'un piano, dans toutes les grandes gares de Belgique. Il faut dire que c'est assez étonnant, lorsque l'on descend de son train, d'entendre au loin quelques notes de piano et une mélodie entonnée. Les voyageurs passent et repassent par milliers à l'endroit où Mathilde pose ses bagages le temps de quelques concerts de plus d'une heure. Dans les gares, les navetteurs sont généralement pressés et absorbés par leurs pensées. Ils ne prêtent pas beaucoup attention à ce qui se passe autour d'eux. Mais sur Mathilde et son piano, les regards se posent. Certaines personnes s'arrêtent l'espace de quelques chansons pour l'écouter puis repartent vers d'autres occupations. D'autres prennent des photos ou attendent la fin du concert pour échanger quelques mots avec l'artiste ou même lui acheter un album. Ce contact avec le public est important pour Mathilde. Quand elle a chanté toutes ses chansons, elle attend au pied de son piano. Certains jours sont décevants, elle ne vend pas beaucoup de CD et peu de gens viennent la trouver. Mais les rencontres qu'elle fait sont encourageantes: ce mercredi, 17h, à la gare de Bruxelles-Midi, une dame s'approche de la jeune femme: "Je vous dis merci de tout coeur. Là, je rate un train et j'en raterais bien un deuxième si vous continuez. Merci pour votre démarche. C'est vraiment agréable par rapport au stress et la routine du trajet." Il n'en faut pas plus à la chanteuse pour remonter sur son podium et jouer une ou deux chansons supplémentaires. Les conditions ne sont pourtant pas très faciles dans les gares, nous explique Mathilde: "c'est très bruyant donc parfois je me casse la voix. Je suis aussi déjà tombée malade à cause des courants d'air." Mais, pour elle, les applaudissements valent bien ces petits désagréments: "c'est une expérience très positive de toute façon. Les gens qui s'arrêtent pour m'écouter, ça fait d'autant plus plaisir qu'ils ne sont pas là pour ça, à la base. Et ceux qui ne s'arrêtent pas, je ne les vois pas."
Le tour des gares se finit normalement ce lundi 19 septembre par Bruxelles-Midi mais la chanteuse aimerait continuer l'expérience et refaire quelques dates.

L.C. (stg)

Mathilde Renault sera à la gare de Bruxelles-Midi le lundi 19 septembre à 16h30.

http://www.mathilderenault.com/

Découvrez le clip de Painted Words

En savoir plus sur:

Nos partenaires