PolyFauna, l'application interactive de Radiohead

12/02/14 à 14:06 - Mise à jour à 14:19

Source: Focus Vif

Près de trois ans après la sortie de son dernier album, Radiohead débarque sans prévenir pour offrir aux fans connectés une application mobile étrange: PolyFauna. Plongée dans un monde onirique, inquiétant et beau à la fois.

PolyFauna, l'application interactive de Radiohead

PolyFauna, l'application de Radiohead. © Universal Everything

Des aurores boréales pixellisées, un point rouge lumineux, une faune éphémère et ondulante, constituée de créatures sans queue ni tête. Et pour bande sonore, le mystérieux Bloom, déjà présent sur The King of Limbs. Voilà de quoi est composé, en partie, le subconscient du groupe Radiohead. L'application PolyFauna, issue d'une collaboration entre le studio Universal Everything et les membres du groupe offre de s'y immerger via l'écran d'un smartphone ou d'une tablette. Thom Yorke s'est exprimé à son sujet, de façon assez mystérieuse: "Votre écran est la fenêtre sur un monde évolutif. Faites-y un tour pour le découvrir. Vous pouvez suivre le point rouge. Vous pouvez mettre des écouteurs." Ce que nous avons fait, sans plus attendre.

Radiohead / Polyfauna from Universal Everything on Vimeo.

Explorer les limbes

Audiovisuelle et exploratoire, l'application est inspirée de l'album The King of Limbs et des esquisses de Stanley Donwood, l'illustrateur de toutes les pochettes d'albums de Radiohead (exception faite de Pablo Honey). PolyFauna est gratuit et disponible sur Android et iOS. L'utilisateur est invité à errer dans un monde voulu immersif et à se promener à travers des paysages changeants au design primitif, tour à tour lumineux, angoissants, intriguant. Il est également possible de prendre des photos de sa visite, qui apparaitront ensuite, pour quelques secondes, sur le site du groupe anglais.

Certains lâcheront pourtant l'application après quelques secondes seulement, car il faut bien l'avouer, PolyFauna ne sert pas à grand-chose et laisse place à moins de créativité qu'un bon vieux tableau magique. Mais l'expérience peut aussi être relaxante, pour ceux qui apprécieront laisser courir leurs pensées dans les plaines, forêts et déserts numériques de PolyFauna.

Exemple de paysages rencontrés dans PolyFauna.

Exemple de paysages rencontrés dans PolyFauna. © PolyFauna/Radiohead

La tentation technologique

L'application n'est pas sans rappeler celle de Björk, Biophilia (du même nom que son dernier album), toute aussi expérimentale, quoique laissant d'avantage de champ libre à l'utilisateur. Si Biophilia a pu l'inspirer, Thom Yorke n'en est pourtant pas à son premier essai côté oeuvre graphique interactive. Avant la sortie d'Amok, première galette de son side project Atoms for Peace, le site de promotion de l'album montrait déjà une ville submergée par les flots dans laquelle se cache le titre What the Eyeballs Did, à télécharger gratuitement. Radiohead n'échappe donc pas non plus à la tentation technologique, mais si c'est pour nous offrir ce genre de petit cadeau, on ne s'en plaindra pas.

Une partie du site de promotion pour Amok, d'Atoms for Peace.

Une partie du site de promotion pour Amok, d'Atoms for Peace. © Atoms for Peace

En savoir plus sur:

Nos partenaires