Peter Bultink - Aux larmes citoyens

03/10/11 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

CHANSON ROCK | Ostendais à tête de diablotin, ce Flamand francophile s'émancipe de son Orchestre du mouvement perpétuel -2 albums au compteur- pour un premier solo.

Peter Bultink - Aux larmes citoyens

CHANSON ROCK | Ostendais à tête de diablotin, ce Flamand francophile s'émancipe de son Orchestre du mouvement perpétuel -2 albums au compteur- pour un premier solo. Il y mixe une forme de saveur baroque à un français fruité et des manières "engagées", même quand il oppose les "puissants et les impuissants", petit déraillement sémantique sur les tenants du pouvoir. Il évoque parfois un Arno des années 80 (cf. Music), ce qui rappelle que son producteur-arrangeur-claviériste, Serge Feys, fut pendant 20 ans le complice de l'os tendu. De nature éclectique, Bultink passe naturellement d'une chanson quasi classique (le délicieux Tout droit) à des rodomontades électro: dans le frénétique La danse des moutons mais aussi la relecture dance-floor du gainsbourgien Initials B.B. A tenter.

Ph.C.

Peter Bultink, Aux larmes citoyens, distribué par Parsifal. ***

Nos partenaires