Melanie De Biasio: "La liberté a un coût et elle le vaut"

15/12/17 à 13:42 - Mise à jour à 13:42
Du Le Vif Focus du 15/12/17

Quinze jours avant d'enchaîner trois sold out à l'Ancienne Belgique, du 17 au 19 décembre, Melanie De Biasio, son splendide Lilies sous le bras, hypnotisait le Trianon. City trip parisien et interview dans le Thalys.

La veille, toute en fragilité, elle imposait un silence quasi religieux dans l'une des plus belles salles parisiennes, plantée au pied de la butte Montmartre. Un théâtre à l'italienne, le Trianon, qui dans les années 30 faisait dans le music-hall avant de devenir un cinéma et de se spécialiser dans les films d'aventure et de karaté, puis de se muer en une salle de spectacles... "Je ne sais pas quand je monte sur scène ce qu'il va s'y passer mais j'y vais. Je me rends compte que c'est exigeant pour le public. Ça vient te chercher à un endroit. Te travailler quelque part. Je marche sur un fil où il n'y a parfois même pas une note mais où il y a quelque chose. Je ne peux expliquer quoi."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires