Le hip hop pleure la mort de Craig Mack

15/03/18 à 17:18 - Mise à jour à 17:17

Le rappeur new-yorkais est décédé dans la nuit de lundi à mardi des suites d'une crise cardiaque à l'âge de 47 ans. C'est lui qui avait propulsé Bad Boy Entertainment, le label de P. Diddy, en haut des charts avec le légendaire Flava In Ya Ear, sorti en 1994.

Le hip hop pleure la mort de Craig Mack

Craig Mack en 1995. © ISOPIX

Un beat, probablement l'un des plus connus du hip hop 90's, mais surtout un remix avec Biggie, LL Cool J, Busta Rhymes et Rampage... Quand Craig Mack a sorti Flava In Ya Ear en 1994, il ne se doutait probablement pas qu'il venait de propulser le label Bad Boy dans la cour des (très) grands. La suite est connue, un certain Notorious B.I.G émerge chez Bad Boy avec son album Ready To Die, sorti en même temps que Project Funk Da World de Mack, mais l'histoire retiendra surtout le premier, quatre fois platine, tandis que le second ne sera "que" disque d'or. Assez sous-coté, Craig Mack ne recevra pas le succès escompté et après son deuxième opus Operation Get Down, se retirera du rap game pour se consacrer à la religion et à la spiritualité. Revenu le temps d'une mixtape en 2012, toujours sans succès, il n'avait pas donné de signes de vie depuis, mais selon Erick Sermon, du groupe EPMD, il était en train de terminer un nouvel album et de tourner un documentaire sur sa vie.

Avec sa mort, c'est tout le monde du hip hop qui pleure l'un de ses vétérans, et en premier P. Diddy. Des trois Bad Boys originels il n'en reste plus qu'un. "Big Mack" est parti rejoindre un autre "Big". Dans un tweet, Sean Combs a encensé son ami: "Craig Mack, tu as été le premier artiste à sortir un morceau chez Bad Boy et tu nous a donné notre premier hit. Tu as toujours suivi ton coeur et tu avais une énergie venue d'un autre monde. Tu as cru en moi et en Bad Boy. Je n'oublierai jamais ce que tu as fait pour le hip hop."

D'autres rappeurs et personnalités ont tenu à rendre hommage au rappeur, comme Eminem, soulignant un artiste "révolutionnaire", Juicy J le qualifiant de légende, ou encore Chuck D, Pharoahe Monch, Missy Elliott, avec qui il a travaillé sur la bande originale de Dangerous Minds, DJ Scratch, de qui Mack était le technicien pendant sa tournée ou encore M.I.A, rappelant simplement que Craig Mack a tué les 90's avec une chanson et un remix, Untouchable.

Guillaume Scheunders

Nos partenaires