La nostalgie de Triggerfinger (photos)

22/04/14 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

Le trio anversois nous sert depuis plus de 15 ans un blues rock bien trempé. Son efficacité, qu'elle soit sur disque ou en live, est restée intacte. Compte rendu et photos du passage du groupe à l'AB Club ce lundi de Pâques, avant le concert dans la grande salle.

On s'attendait à une setlist logiquement orientée sur le tout dernier album By Absence Of The Sun, la raison-même de la venue de Triggerfinger à l'Ancienne Belgique. Mais les anciens morceaux ont eu pas mal de place pour chauffer l'ambiance, comme Short Term Memory Love, All This Dancing Around ou encore le massif My Baby's Got A Gun. La voix chaude de Ruben Block s'est faite plus faible par moments, peut-être pas encore parfaitement rôdée aux chansons plus récentes. Mais les trois hommes, fidèles à leurs costards, assurent par leur charisme et énergie classiques. Mario Goossens, batteur, est toujours aussi fascinant à regarder tant le rythme de ses percussions s'emparent de lui. Quelques fantaisies vocales et mimiques enjouées rappellent la bonne humeur du groupe et son sens de l'humour, comme illustré dans son dernier clip. Même si Triggerfinger nous envoie le même genre de menu d'album en album, la sauce prend toujours du côté des fans. Le groupe a été fidèle à lui-même durant ce concert à l'AB Club, et il en sera sûrement de même le 2 mai prochain dans la grande salle.

Nos partenaires