La lettre des Girls in Hawaii pour Denis

31/05/10 à 09:08 - Mise à jour à 09:08

Les Girls In Hawaii ont publié aujourd'hui sur leur site une lettre en hommage à Denis Wielemans. Pour rappel, le batteur du groupe est décédé dimanche dernier dans un accident de voiture. En hommage, Plug RTL propose le documentaire "Girls In Hawaii - Not Here", ce vendredi à 20h35.

La lettre des Girls in Hawaii pour Denis

© Belga

Les Girls In Hawaii ont posté ce mercredi une lettre en hommage à Denis, leur batteur décédé dimanche dans un accident de voiture. On peut la lire sur le site officiel du groupe.

"Nous avons perdu un frère et un ami. Un pilier, un enthousiasme, un sourire. Nous sommes aujourd'hui orphelins. Mais pas démunis. Chacun de nous, personnellement, est riche des innombrables dons que Denis nous a fait. Si l'avenir ne peut-être qu'incertain, à ce jour nous savons que nous sommes remplis de cet héritage. Et qu'il sera un moteur dans nos vies. Dans vos messages de soutien nous avons lu cette même humanité, ce même hommage. Nous, et tous les proches de Denis, vous en remercions.

Denis aimait la vie. Faisons de même.

Antoine, Lio, Daniel, Brice, Chris et Oli."

Pour rappel, Denis Wielemans, batteur des Girls In Hawaii et de Hallo Kosmo, est décédé dimanche matin. Né en 1982, il devait passer le cap des 27 ans. Jamais un bon âge pour les rockeurs, on le sait...

D'après l'agence Belga, il était 6 heures quand le musicien a apparemment perdu le contrôle de sa Renault Clio, à l'entrée du tunnel Madou, sur la petite ceinture bruxelloise. Son véhicule a percuté un feu de signalisation. Denis Wielemans est mort sur le coup. D'après les constatations du parquet, aucun autre véhicule ne serait impliqué dans le drame.

Un accident de la route donc, aussi tragique que banal, comme il en arrive quasi tous les week-end. Sauf que pour le coup, on connaissait la victime. Pas personnellement. Mais via les chansons de son groupe principal, les Girls in Hawaii, monté avec son frère Antoine et Lionel Van Cauwenberghe.

Avec leur premier album, From Here To There, sorti en 2003, les Girls avaient permis au rock belge francophone de croire enfin en soi, entraînant de nombreux groupes dans leur sillage. Branchés sur le rock indé, les Girls ont toujours dégagé une certaine image rêveuse, mélancolique. A l'intérieur de cette entité, Denis faisait cependant figure de gentil déconneur.

Le DVD réalisé lors de leur dernière tournée abondait d'ailleurs dans ce sens. Denis y apparaissait plus souvent qu'à son tour comme le bout-en-train qui remettait l'église au milieu du village quand le doute et les questionnements existentialistes prenaient trop de poids dans la vie du groupe. On y voyait moins à quel point il était impliqué dans la gestion journalière du band...

Il y a plusieurs types de batteur rock. Oserait-on classer Denis dans la catégorie Ringo Starr? C'est qu'avec son look de binoclard, Denis n'avait pas forcément le profil du bûcheron. Cela ne l'empêchait pas de frapper juste et fort. En fait, là où le groupe a longtemps joué statique, Denis Wielemans contrastait par son activité élastique, faisant la paire avec Daniel Offermann, occupé à la basse.

Dernièrement, Denis avait d'ailleurs complètement intégré le projet parallèle de son collègue bassiste, Hallo Kosmo. C'est encore avec ce groupe qu'il jouait samedi soir, au Belga, à Ixelles, quelques heures avant de reprendre sa voiture pour la dernière fois.

Laurent Hoebrechts

En savoir plus sur:

Nos partenaires