Inherent Vice, le prochain Paul Thomas Anderson, sorte de Big Lebowski adapté de Pynchon

06/06/13 à 09:42 - Mise à jour à 11/06/13 à 14:15

WEBOSCOPE | Où Paul Thomas Anderson adapte Thomas Pynchon, le NME sort déjà un best of de l'année, Larry Clarke tournera un quasi Kids 2 à Paris, il se propage encore des rumeurs à la con sur Star Wars, et Alejandro Gonzales Innaritu s'essaye à la comédie

Après son puissant The Master, Paul Thomas Anderson enchaîne avec quelque-chose de plus léger mais de tout aussi affolant pour qui aime le cinéma malin et la littérature conséquente. Le voilà en effet en train d'adapter le Inherent Vice de Thomas Pynchon, grand écrivain plutôt psyché, en embarquant comme à chaque fois dans l'aventure un véritable casting de luxe, cette fois entre autres composé de Joaquin Phoenix et de grosses rouflaquettes mais aussi de Reese Witherspoon, Owen Wilson, Benicio Del Toro, Sean Penn et Josh Brolin. Le film sera une comédie, située à Los Angeles en 1970, avec pour héros Doc Sportello, un détective clochard et camé, qui enquête sur la disparition d'un milliardaire, avec l'aide d'un flic avec lequel il est habitué de se prendre le bec. Bref, cela augure d'une sorte de Big Lebowski pas piquée des hannetons...

http://www.cinemateaser.com/2013/06/57925-inherent-vice-premier-apercu-de-joaquin-phoenix-en-doc-sportello

Quoi de mieux qu'un best of quand on ne sait pas trop comment remplir son site ou quelques pages de magazine ? Voici donc, EN JUIN, le best of du NME, qui a choisi ses 30 meilleurs albums de ce qui est déjà fini de 2013. Quelques découvertes à faire mais aussi de belles bouses sans le moindre intérêt et, oui, une poignée d'évidences.

http://www.nme.com/photos/30-must-have-albums-of-2013-so-far/308604/1/1#1

Seize ans après son classique Kids, qui a révélé son talent de réalisateur trash mais aussi ceux de Harmony Korine et de Chloé Sévigny, Larry Clark s'apprête à tourner à Paris The Smell of Us, financé sur le principe du crowdfunding, écrit par un jeune Nantais qui refuse de donner son vrai nom et axé autour d'une bande de teenagers qui font du skate, se défoncent, se prostituent, fréquentent les bars où traîne Pete Doherty et ont du mal à s'exprimer dès qu'ils se déconnectent du web. Bref, Kids 2, mais en Europe et au XXIème siècle. Facile, quand même...

http://www.vice.com/fr/read/parler-du-nouveau-larry-clark-avec-le-scenariste-du-film-scribe/?utm_source=vicetwitter

Dans le genre à priori wtf, voici aussi Birdman d'Alejandro Gonzalez Inarritu, réalisateur réputé pour ses drames très noirs (21 Grams, Biutiful, Babel...) qui s'essaye pour le coup à sa première comédie. Contrairement à ce que les premières images et le titre pourraient laisser penser, il ne s'agit heureusement pas d'une énième parodie de super-héros (enfin, on espère vraiment !) mais bien d'une histoire où Michael Keaton essaye de renouer avec le succès sur les planches de Broadway. Il est secondé dans son entreprise par Naomi Watts, Zach Galifiankis, Emma Stone et Edward Norton.

http://www.filmdeculte.com/cinema/actualite/BIRDMAN-premieres-images-curieuses-du-nouvel-Inarritu-avec-un-Keaton-meconnaissable-17688.html

Comme n'importe quelle " pute à clicks ", The Sun enchaîne les rumeurs à propos du casting de Star Wars 7. Parmi les dernières en date : Florence Welsh, du groupe Florence & The Machines, se verrait confier un rôle important dans la nouvelle trilogie et les enfants de Michael Jackson ont été auditionnés. Rires. Applaudissements. Sabre-Laser.

http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/showbiz/film/4950400/florence-welch-to-star-in-new-star-wars-trilogy.html

Nos partenaires