Good Charlotte

11/07/10 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Trois semaines après son passage au Cirque Royal, Charlotte Gainsbourg investissait la grande scène des Ardentes samedi en début de soirée. Attachante à défaut d'être tout à fait convaincante...

Good Charlotte

© Frederic Pauwels

Charlotte chanteuse... Yvan Attal pourrait sans doute en tirer un film. Pantalon en cuir noir serrant, haut blanc transparent dévoilant un soutien-gorge noir, la miss a beau afficher la dégaine rock, elle n'en a pas moins, indéfectiblement, la présence timide: et que je m'excuse entre deux titres de n'être pas très bavarde, et que je multiplie les sourires mi-reconnaissants mi-gênés, et que j'ai l'air de me demander en permanence ce que je fous là...

Quatre ans après un disque -"5:55"- troussé par les laborantins versaillais de Air, Charlotte s'offre donc une tournée où elle puise largement dans celui-ci ainsi que son nouveau "IRM", concocté par Beck. Une collaboration somme toute logique quand on connaît l'attachement du guero californien pour l'opulence des arrangements de Gainsbourg père -réécouter pour s'en convaincre "Sea Change" (2002) et ses cordes piquées en droite ligne de "Melody Nelson".

Comme sur disques, les titres s'enchaînent en suscitant un ennui poli, presque agréable, à peine troublé par quelques moments plus accrocheurs ("The Songs That We Sing", "Af607105", "Heaven Can Wait" et surtout un "Chat du Café des Artistes" au final proprement soufflant). Charlotte chante juste mais manque de voix. Derrière, le groupe assure juste ce qu'il faut. Il ne se passe strictement rien mais tout le monde semble vaguement content d'être là.

Au rayon reprises, le "Just Like A Woman" de Dylan passe à la trappe mais cette relecture de "L'Hôtel Particulier" -un choix pour le moins étonnant!-, sommet lascif de "Melody Nelson", fait mouche. Tandis qu'un "Couleur Café" sans surprise mais entraînant se chargera de clôturer les débats dans un esprit festif.

Fragile, généreuse, un peu gauche, c'est au fond pour ça qu'on l'aime, dame Charlotte, chanteuse comme actrice.

Nicolas Clément, à Liège

En savoir plus sur:

Nos partenaires