Die Antwoord, c'est fini (ou presque)

12/09/16 à 19:29 - Mise à jour à 20:06

Source: Focus Vif

À seulement quelques jours de la sortie du quatrième album du groupe sud-africain, l'annonce de leur fin prochaine s'est répandue comme une trainée de poudre. La chanteuse Yolandi Visser a fini par démentir leur séparation, avec pourtant une nuance troublante.

Die Antwoord, c'est fini (ou presque)

L'incertitude plane sur l'avenir du groupe sud-africain. © Amanda Demme

Les fans du groupe de rap-rave le plus barré du moment ont été embarqués dans un véritable ascenseur émotionnel ce weekend. Dans une rare interview accordée au site Exclaim!, le rappeur Ninja semblait déclarer que Die Antwoord se séparerait l'année prochaine, après la sortie de leur cinquième album. "Die Antwoord meurt ce jour-là. Tout est fini. Je me sens merveilleusement bien à propos de ça. Je n'ai pas peur de la fin. Je suis un Ninja. Je n'ai pas peur de la mort." Une déclaration inattendue alors que le quatrième album de groupe, Mount Ninji & Da Nice Time Kid, s'apprête à sortir le 16 septembre, mais qui ne laisse que peu de place au doute. D'autant que dès ses débuts, Die Antwoord avec déclaré qu'il ferait "cinq albums avant de disparaître".

Dans cette même interview, Ninja explique que le groupe qu'il forme avec Yolandi Visser et DJ Hi-Tek a néanmoins de grands projets pour l'année à venir: une exposition rétrospective de leur carrière au Museum of Contemporary Modern Art Africa du Cap, un dernier album donc, mais aussi un film d'action sur lequel ils travaillent depuis 10 ans. "On a commencé à l'écrire avant de faire Die Antwoord. Il était en arrière-plan dans toutes nos idées", explique le rappeur. "C'est un film sud-africain de gangster, avec des ninjas africains. C'est une fiction [...] mais avec des éléments de nos vies." Une année 2017 appartement aussi chargée que l'été qui vient de s'achever, au cours duquel le groupe a sorti une démo, plusieurs clips et morceaux annonçant leur nouvel album, ainsi qu'une marque de cannabis.

Et puis surprise, quelques heures après la mise en ligne de l'article, Yolandi annonce sur son compte Instagram que les propos de Ninja ont étés "tordus" par le journaliste à l'origine de l'interview. "Il a mis ce que nous avons dit hors de son contexte", peut-on lire dans un post intitulé DIE ANTWOORD NE SE SéPARE PAS. "Tout ce que nous avons dit c'est que nous allons travailler sur le cinquième album final de Die Antwoord puis continuer à tourner notre film. DIE ANTWOORD POUR TOUJOURS." Un démenti qui ne lève pas tous les doutes puisque Visser parle d'album "final".

Il semblerait qu'elle désigne bien un dernier album studio complet pour le groupe, qui continuerait malgré tout à travailler ensemble, comme l'explique Ninja dans sa propre déclaration sur Instagram. "On ne va jamais arrêter de faire de la musique, de l'art, des vidéos, des films... on va continuer à sortir du frais pour faire des concerts ici et là, mais il n'y aura que cinq albums classiques de Die Antwoord dans cette vie." Coup de pub -on en doute quand même, le groupe sait très bien faire parler de lui tout seul- ou vraie fausse alerte? Il faudra sans doute attendre la rentrée prochaine pour être fixé sur l'avenir du groupe white-trash.

En savoir plus sur:

Nos partenaires