Concours FUMT : en avant les claviers !

08/11/10 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Les deux premiers finalistes du Fnac Unsigned Music Talents 2010 sont connus : Fusty Delights et Noizeblocker, désignés ce week-end à Gand. Pour connaître les derniers noms, rendez-vous ce samedi, dès 19h30, au café de la Maison du Peuple à Saint-Gilles.

Demi-finale, le 13/11, café de la Maison du Peuple, à Saint-Gilles. Gratuit !

http://www.fnacunsignedmusictalents.be

Concours FUMT : en avant les claviers !

Gand, samedi dernier, à l'heure du thé. Dans la balzaal du Vooruit, Tannhauser monte sur scène. Le groupe louvaniste est le premier des 5 demi-finalistes du concours Fnac Unsigned Music Talents 2010, auquel s'est associé cette année le Focus. Le jury (artiste, manager, label, presse, programmateurs...) est dans la place. A charge pour lui, de désigner parmi les 5 groupes du jour, deux premiers finalistes pour la grande soirée du 27 novembre au Petrol.

Ce ne sera pas Tannhauser, trois filles et un mec. Leur shoegazing a des atouts (Night Shop), on pense meme par moments être revenu en 1991. Mais non, ce ne sera pas pour cette fois. Monsterboss non plus. Le duo (couple) gantois formé de Pieter De Wilde et Lotte Haerick s'est adjoint les services d'un troisième larron, mais la formule fonctionne toujours sur un mode cracra qui leur va bien. Repensez au lo fi américain, aux premiers dEUS, vous ne serez pas loin de l'univers de Monsterboss. Derrière Imaginary Family, se cache Joanna Isselé, seule avec sa guitare. Elle n'a mis la main dessus qu'il y a un an, et cela s'entend encore dans ses chansons folko-bricolos. Par contre, la jeune femme a une voix à la Alela Diane tout à fait troublante.

Des trois précités, l'un sera peut-être repêché pour compléter la liste des finalistes. La place est par contre assurée pour Fusty Delights et Noizeblocker. Ce n'était pas forcément gagné pour ce dernier. Joachim Quartier a tripatouillé seul les compos de Noizeblocker. Sélectionné pour la demi-finale, le Bruxellois a donc dû monter un groupe en urgence. Un première scénique, c'est souvent un peu bancal - et celle-ci l'était -, mais l'univers - une pop déviante vaguement " bowienne " bourrée de claviers romantiques - est déjà là. A l'inverse, Fusty Delights est déjà solidement en place. Le duo liégeois attaque ses 20 minutes billes en tête, sans se poser de question. Et ça marche : leur pop synthétique (des machines, des claviers, une keytar) principalement instrumentale, trace tout droit, tout en jetant de temps en temps un oeil à gauche (le funk, la disco) et à droite (l'electronica, la new wave).

La suite des opérations ? Ce sera samedi prochain, le 13 novembre. Dès 19h30, cinq autres groupes se disputeront les deux places qui donneront directement accès à la finale du 27 novembre, au Petrol, à Anvers. Au programme sont attendus Bed Rugs, Theo Clark, Faustine Hollander, Willerzie et I Drove A Tank. Pour les écouter et juger par vous-mêmes, rendez-vous au café de la Maison du Peuple, à Saint-Gilles. A l'issue de la soirée, les 5 finalistes seront donc connus. Dès le lundi suivant, ils seront présentés plus longuement sur ce même site. Il sera alors possible de voter pour votre candidat préféré. Et désigner ainsi le gagnant du prix du public, remis par Focus.

L.H.

Nos partenaires