Concours Circuit: l'interview speed dating de Totm

02/09/16 à 18:46 - Mise à jour à 18:46

Tot(e)m: n.m. Entité musicale polymorphe qui se forme et se meut sous les incantations d'une poignée de musiciens plutôt bien inspirés. Une jolie découverte aussi, parmi les 25 candidats du Concours circuit alternatif, aux influences identifiables et subtiles à la fois.

Concours Circuit: l'interview speed dating de Totm

Charly Bernard (voix, guitare), Kaempf Adrien (voix, basse), Magrez Nicolas (synthé/claviers, harmonium indien), Gatto Rodolphe (batterie) et Julien Burette (percussions) de Totm. © TOTM

BRNS tout d'abord, inconsciemment ou non, des envolées mélancoliques de Our Lights à la gravité de Void. Ensuite, un puzzle ingénieux d'Animal Collective - la catharsis d'In the Flowers - et des Who - la ligne de synthé bégayante du non moins mythique Baba O'Riley - égrenés ça et là, le tout éventé à l'harmonium indien. Le résultat: une envie honnête, une folie des grandeurs saine et des productions à la fois sensibles et justes. Alors oui, les voix se perdent parfois dans leur escalade vers le sommet, mais l'appel est là, bien réel, vibrant, prenant. Voyage à grande vitesse dans l'univers de Totm, en compagnie de Charly Bernard, chanteur et guitariste du groupe.

Quelle est ta dernière découverte musicale?

Charly Bernard: C'est Elza Soares, une chanteuse brésilienne qui est assez âgée, en fait, et qui vient de sortir un album, le mois dernier je pense. C'est assez atypique, avec des sonorités noise, punk,... C'est une belle découverte, c'est assez intéressant.

La plus belle success story belge pour toi, c'est...?

J'aime beaucoup BRNS: je trouve que c'est un groupe qui a réussi à bien mener sa barque. Ils ont commencé assez petits et ont grandi naturellement, c'est vraiment la trajectoire que j'aimerais adopter. Ils ont un son excellent, avec une portée internationale et un peu différente de ce qui se fait en Belgique, je trouve. Je suis vraiment content qu'ils aient réussi, surtout que j'avais déjà croisé certains des musiciens à l'université - ça me fait d'autant plus plaisir pour eux.

Quel est votre sujet de dispute récurrent avec le groupe?

C'est surtout des histoires d'agendas! On n'est pas du tout des musiciens professionnels et on a tous un job à côté. Quand on travaille à plein temps, c'est souvent difficile de trouver des moments pour faire de la musique ensemble.

Si vous deviez faire la B.O. d'un livre, lequel se démarquerait dans ta bibliothèque?

Ce serait sans doute un livre de Philippe K. Dick. J'adore tout particulièrement Ubik, même si ce n'est pas vraiment le style qu'on a pour l'instant. D'ailleurs, si l'on devait réaliser la bande originale d'un film, j'aimerais aussi faire celle d'Ubik. J'ai entendu dire que Michel Gondry voulait le réaliser, mais je ne sais pas si ça se fera parce que le livre est vraiment très compliqué...

Dans quel festival rêvez-vous de jouer, avec Totm?

C'est un festival qui n'existe plus malheureusement, mais j'aurais rêvé de jouer au All Tomorrow's Parties, un festival indépendant qui a surtout eu lieu en Angleterre, mais qui a fini par se développer un peu partout. C'est un festival où les artistes sont choisis par d'autres artistes, qui a vraiment un esprit indépendant, pas très grand public pour le coup.

Quel artiste ou groupe vous met tous d'accord au sein du groupe?

Je dirais Radiohead, parce qu'on a tous des influences assez variées dans le groupe, mais ceux qui font plutôt l'unanimité, c'est Radiohead.

Ton label préféré?

C'est le label Constellations un label canadien qui héberge notamment Godspeed You! Black Emperor, mais surtout Do Make Say Think, un groupe de post-rock juste génial. Je trouve que tous les artistes qui sont sur Constellations ont une démarche qui sort vraiment du mainstream, tout en restant accessible: ce n'est pas un label complètement expérimental. J'adore Colin Stetson, Godspeed You! Black Emperor, Thee Silver Mt. Zion,...

De quelle pédale d'effets ne peux-tu pas te passer?

Ma pédale d'effets préférée, c'est mon time bender: c'est une pédale de delay, mais un peu spéciale, parce qu'elle a beaucoup de fonctions, notamment une fonction "harmonizing": tu peux jouer de la guitare et les notes qui vont se répéter seront des notes différentes, mais harmonisées avec celles que tu as jouées précédemment. C'est un delay super polyvalent, qui n'est pas forcément le plus connu et je pense qu'il n'est peut-être même plus fabriqué maintenant, mais c'est vraiment mon outil de base.

Quel est le concert le plus fou auquel tu aies assisté à ce jour?

J'hésite entre deux concerts... J'ai vu une fois un concert de Faust, un groupe de krautrock allemand qui jouait à Albi, dans un festival dans le Sud de la France, le Rock in Opposition. C'était complètement fou: à un moment donné, ils ont sorti une tronçonneuse et ont commencé à tailler dans une planche sur scène pour finir par écrire le mot "rien". C'est un groupe un peu nihiliste et c'était un morceau qui s'appelle This is not music. Ensuite le gars est descendu dans la salle et est passé entre les gens avec sa tronçonneuse allumée. Sinon, une autre expérience très forte, c'était Akron Family aux Nuits du Bota, il y a quatre ans je pense. C'était vraiment exceptionnel, ils sont incroyables en live.

Influences: Steve Reich, Terry Reilly, Philip Glass, Fleet Foxes, Grizzly Bear, Dan Deacon, Radiohead

Date: 10 septembre 2016

Lieu: Le Garage à Liège

Autres participants: (Run) Sofa, Elle & Samuel, In Lakesh, Le Centième Orchestra

En savoir plus sur:

Nos partenaires