Chronique CD: Wooden Shjips - Back to Land

20/11/13 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Focus Vif

ROCK | Très bel objet -un digipack psychédélique et coloré à insérer dans un emballage blanc cartonné troué de plus ou moins petites bulles- que ce nouveau Wooden Shjips. Très bel objet et tout bon disque, aussi, surtout.

Chronique CD: Wooden Shjips - Back to Land

Pour la première fois, les Californiens s'en sont allés enregistrer en dehors de San Francisco. Ripley Johnson (Moon Duo), Omar Ahsanuddin and co ont fugué au Jackpot Recording Studio de Portland en Oregon dont les climats luxuriants ont de leur propre aveu exercé une influence majeure sur leur songwriting. Comme ses cinq prédécesseurs, Back to Land est un disque de space rock enfumé, mais moins ici des nuages de clopes occultant une cave moite que du brouillard échappé d'un sol chauffé par les rayons du soleil. Faut pas non plus s'attendre à une métamorphose. Wooden Shjips restera toujours Wooden Shjips.... Mais les cousins ricains des Spacemen 3 introduisent la gratte acoustique dans leur palette sonore, se font plus directs et plus lumineux. Ruins se promène du côté des Doors. These Shadows plane dans une ambiance de jam entre les Dandy Warhols et The Brian Jonestown Massacre. Qui c'est qui tue? C'est le barbu.

  • WOODEN SHJIPS, BACK TO LAND, DISTRIBUÉ PAR THRILL JOCKEY/KONKURRENT.
  • LE 06/12 À LA SALLE ROGIER, DANS LE CADRE DU FESTIVAL AUTUMN FALLS (BRUXELLES).

En savoir plus sur:

Nos partenaires