Check certifié

15/02/18 à 15:06 - Mise à jour à 15:07
Du Le Vif Focus du 15/02/18

C'était dans l'air depuis un moment. Cette fois, ça y est: ce 15 février, le nouveau média Check a lancé sa toute première capsule!

Check certifié

Martin Vachiery (au centre), rédac'chef de la nouvelle plateforme Check sur la culture urbaine. © DR

De quoi est-il question? D'une plateforme Web, tournant autour de "la culture urbaine, dans ce qu'elle a de plus large", destinée au public jeune (18-35 ans), cible avouée mais pas exclusive. "Mon père a 59 ans, et écoute JeanJass et Caballero, par exemple", explique Martin Vachiery. À 32 ans, le journaliste de RTL-TVI est le grand manitou du projet, qu'il cogite depuis un moment. Au printemps 2016 déjà, celui qui avait réalisé le documentaire Yo! Non peut-être (2011), consacré à la scène hip-hop bruxelloise, a commencé à tâter le terrain. Près de deux ans plus tard, le projet est sur les rails, fruit de la collaboration entre RTL (ou plus précisément sa filiale Cobelfra), la structure de booking/management Back in the Dayz et la société Digizik, spécialisée dans le marketing/branding digital culturel.

Au menu de Check, un site Web, avec une webradio, des sujets écrits, mais surtout des capsules vidéo. Elles sont pour l'instant au nombre de quatre. Drivé par Elsa Fralon, passée par Elle Belgique et Belmodo, Check City sera le mag "lifestyle", qui partira à la découverte des différentes tribus urbaines; Check Live proposera, comme son nom l'indique, des prestations live, dont la mise en images sera particulièrement soignée (à l'instar des Allemands de Colors); Check Food sera confié à... Caballero, qui mènera l'interview avec son invité à table ("cela pourra être un restau chic ou un snack qu'on adore"); enfin, Martin Vachiery himself présentera le Check Mag, interview en profondeur.

Moins d'un an après le lancement de Tarmac par la RTBF, voici donc un nouveau média hip-hop dans le PAB, chapeauté cette fois par RTL-TVI. Officiellement, les deux projets n'ont rien à voir... "Avec tout notre respect, Tarmac n'a été ni l'initiateur, ni l'accélérateur", certifie Martin Vachiery, qui cite plutôt en exemple des médias comme Clique, Vice ou Konbini. Avec en tête une mise en scène visuelle léchée, un ton moderne. Dans l'air du temps aussi, comme ce mélange des genres entre info, marketing, divertissement, qui ne manquera pas d'en faire tiquer certains. "Les choses sont claires à cet égard: je suis le chef éditeur de Check, et ambassadeur de la capsule Check Mag , dans laquelle je reste dans mon rôle de journaliste. C'est à moi que revient le final cut", assure Martin Vachiery. Anthony Consi, dont la structure Back in the Dayz est devenue incontournable dans la scène hip-hop belge, assure encore: "Quand on propose par exemple l'émission Pure Jus sur la RTBF, 80% de la programmation ne vient pas de chez nous. Il faut être aussi malin que Booba quand il invite Rohff sur son média OKLM. Honnêtement, notre rôle est de pousser cette culture, toute cette culture."

Nos partenaires