BSF: Un record de 13.500 festivaliers en moyenne sur la place des Palais

12/08/14 à 09:00 - Mise à jour à 13/08/14 à 12:24

Source: Belga

Après un week-end rock, la treizième édition du Brussels Summer Festival a clôturé sa scène de la place des Palais lundi soir avec une soirée rap dominée par le groupe marseillais IAM.

BSF: Un record de 13.500 festivaliers en moyenne sur la place des Palais

Le public du Brussels Summer Festival, place des Palais. © BELGA/Laurie Dieffembacq

Le programmateur et directeur Denis Gerardy a annoncé mardi un record de fréquentation, avec 20.000 pass "10 days" vendus contre 15.000 l'année dernière et 25% de ventes en plus pour les tickets "one day" par rapport à l'édition précédente. Le festival a accueilli une moyenne de 13.500 festivaliers par soirée sur la place des Palais, avec deux pics à 14.500 les vendredi et dimanche soir.

Denis Gerardy attribue ces records aux têtes d'affiche de la programmation et remarque que la météo a pourtant été défavorable. Les bourrasques de vent ont en effet forcé les organisateurs à prendre de multiples précautions dimanche avant l'ouverture du festival.

Le public de l'Electrocity a rempli l'espace qui lui a été dédié au Mont des Arts, avec quelque 8.000 personnes les vendredi et samedi soir. Environ 3.000 festivaliers se sont rendus à cette scène pour Channel Zero dimanche et entre 4.500 et 5.000 pour Axelle Red lundi.

Bien que la dernière soirée de la place des Palais a eu lieu en semaine, quelque 11.000 personnes ont assisté aux concerts de Gandhi, Psy 4 de la Rime, Patrice et IAM. Ce groupe marseillais représentant de la jeunesse issue de l'immigration à l'aube des années 2000 n'a pas manqué de rejouer ses classiques inspirés de la mentalité qui régnait alors dans les cités françaises. Sous la pleine lune, entre les projections qui accompagnaient Nés sous la même étoile ou Samouraï, la clique d'Akhenaton et Shurik'n a sorti les sabres laser sur L'empire du côté obscur. Pour le final, IAM s'est amusé sur fond de disco à rejouer Je danse le mia, tube de 1993 qui les a révélés au grand public, ou à réinterpréter Petit frère.

En savoir plus sur:

Nos partenaires